Evénements de Gdim Izik : La Coordination des familles des victimes exprime sa satisfaction quant au déroulement du procès

Evénements de Gdim Izik : La Coordination des familles des victimes exprime sa satisfaction quant au déroulement du procès

La Coordination des familles et amis des victimes des événements de Gdim Izik a exprimé, mercredi, sa satisfaction quant au déroulement du procès dans son volet pénal.

A l’occasion du 7ème anniversaire de ces événements ayant coûté la vite à 11 éléments des forces publiques et de la protection civile lors de leur intervention pour démanteler, sur ordre judiciaire, un campement situé près de la ville de Laayoune, la coordination a exprimé sa satisfaction quant au déroulement du procès dans son volet pénal, sachant qu’elle avait soutenu les jugements rendus par la Cour d’appel de Rabat, annexe de Salé, le 19 juillet 2017, à l’encontre des criminels impliqués, preuves à l’appui, dans l’assassinat avec préméditation de «nos fils martyrs du devoir national».

La Coordination s’est également félicitée des rapports des observateurs internationaux et nationaux, ainsi que du rapport du Conseil national des droits de l’homme, qui a montré que le procès était équitable, conformément à la Constitution et aux normes internationales, notamment l’article 14 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Par ailleurs, la Coordination a exprimé son désaccord avec la décision de la Cour qui avait rejeté «nos revendications légitimes en tant qu’ayants droit», notant que ses avocats ont pris les dispositions juridiques nécessaires pour intenter recours contre cette décision.

Elle a appelé les autorités à accorder un intérêt particulier à la situation sociale et matérielle des familles des victimes, puisque «les martyrs du devoir national» étaient les seuls soutiens de leurs familles.

La Coordination rappelle que le campement de Gdim Izik s’est transformé en «un lieu de détention collectif de plusieurs citoyens pris en otage par une bande criminelle à la solde des ennemis de l’intégrité territoriale qui avait assassiné nos fils d’une manière barbare».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *