FAO : Rabat demande une assistance de haut niveau

Cette demande a été formulée par le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Mohand Laenser, lors d’une rencontre avec les dirigeants de l’Organisation onusienne cette semaine à Rome, en marge des travaux de la 32-ème Conférence générale de la FAO, qui se tient dans la capitale italienne du 29 novembre au 10 décembre. Les responsables de la FAO ayant accueilli favorablement la requête marocaine, ont assuré M. Laenser qu’elle sera satisfaite dans le cadre du soutien au Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique). Profitant de sa participation aux travaux de la conférence de la FAO consacrée à la situation de l’agriculture et de l’alimentation dans le monde, M. Mohand Laenser a eu une série d’entretiens axés sur la coopération et l’état des relations bilatérales, avec les dirigeants de la FAO, du FIDA et de l’Union européenne (UE) ainsi qu’avec plusieurs chefs de délégation de pays amis présents à Rome. M. Laenser a ainsi rencontré le commissaire européen à l’Agriculture, Franz Fishler, avec lequel il a abordé les questions commerciales avec l’UE et au niveau international. Après s’être félicité de la conclusion du récent accord entre le Maroc et l’UE dans le domaine agricole, M. Laenser a réitéré à son interlocuteur, « la position du Maroc favorable à l’ouverture des marchés, mais dans le cadre d’un traitement différencié qui tiendrait compte du décalage de développement entre l’agriculture des pays avancés et celle des pays en développement et de la spécificité de certains produits à caractère sensible ». Le ministre a également été reçu par M. Lennart Bage, président du Fonds international de développement Agricole (FIDA) qu’il a remercié pour l’intérêt que cette organisation spécialisée de l’ONU ne cesse d’accorder au développement de l’agriculture et aux populations rurales dans les zones défavorisées au Maroc. Il a en outre, exprimé le souhait de voir cette coopération s’étendre aux zones montagneuses à l’instar de ce qui a été fait dans les régions sud et orientale du Royaume. Pour sa part, M. Bage, après avoir loué les relations privilégiées entre le FIDA et le Maroc, a réitéré la volonté du Fonds de poursuivre son engagement au Maroc pour le développement des zones rurales et particulièrement des zones défavorables. Le ministre de l’Agriculture a de même rencontré M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO avec lequel il a passé en revue « les excellentes relations bilatérales ». A cette occasion, M. Diouf n’a pas manqué de mettre en relief « les pas géants accomplis par le Maroc en matière de maîtrise et de développement des ressources en eau potable et de l’irrigation, sous la conduite éclairée de Feu SM Hassan II et de SM le Roi Mohammed VI ». Il a de même salué le ferme engagement du Maroc dans la promotion de la coopération sud-sud, faisant profiter de son assistance technique et de savoir-faire, nombre de pays du continent africain. M. Laenser a saisi cette opportunité pour saluer les efforts de soutien de la FAO au secteur agricole marocain et au monde rural, et rappelé l’organisation par le Maroc, en sa qualité de président en exercice du G77 plus la Chine, de la Conférence de haut niveau sur la coopération sud-sud qui aura lieu du 15 au 19 décembre courant à Marrakech et qui sera rehaussée par la présence de M. Jacques Diouf.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *