août 15, 2018

 

FAR : Insuffler du sang neuf

FAR : Insuffler du sang neuf

Poursuite de la modernisation des Forces armées royales et nominations de nouveaux hauts responsables

Le Royaume se classe au 14ème rang parmi les pays contributeurs de troupes et de police, avec un total de 1.610 militaires, policiers et civils affectés aux opérations de maintien de la paix de l’ONU.

La question de la défense nationale a toujours figuré en bonne place parmi les priorités nationales sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Les Forces Armées Royales (FAR) mènent depuis des années une véritable politique de modernisation pour augmenter les capacités dissuasives du pays. Une politique qui commence à porter ses fruits puisque l’armée marocaine est réputée parmi les plus professionnelles de toute la région. En parallèle avec cette politique de modernisation, du sang neuf est également insufflé notamment dans le haut commandement des Forces armées. C’est ainsi que Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales avait reçu le général de division Mohamed Haramou, que SM le Roi a nommé commandant de la gendarmerie royale.

Auparavant, le Souverain avait reçu, au Palais Royal de Rabat, le général de corps d’armée Bouchaib Arroub et le général de corps d’armée Hosni Benslimane. A cette occasion, le Souverain a remercié les généraux Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane pour les services rendus à la Nation. Sa Majesté le Roi avait nommé le général de corps d’armée Abdelfatah Louarak au titre d’inspecteur général des Forces Armées Royales, en remplacement du général Bouchaib Arroub, ancien inspecteur général des FAR et commandant de la zone Sud. Les généraux Arroub et Benslimane ont effectué leurs carrières respectives, sous les commandements de Feu Sa Majesté Hassan II et de Sa Majesté le Roi Mohammed VI avec un sens élevé de dévouement et de loyauté au service des intérêts supérieurs de la Nation et pleine abnégation dans la conduite de leurs missions.

A l’issue de cette audience, Sa Majesté le Roi a décoré les généraux Bouchaib Arroub et Hosni Benslimane du Grand Cordon du Wissam Al Arch. Les nouveaux responsables comme les anciens ont tous participé sous le commandement de Sa Majesté à redorer l’image des Forces Armées Royales marocaines. D’ailleurs, l’Organisation des Nations Unies (ONU) avait manifesté, il y a quelques mois, sa reconnaissance à la «contribution continue» du Maroc aux opérations onusiennes de maintien de la paix et l’engagement du Royaume à contribuer à la préservation de la paix et de la sécurité internationales, notamment en Afrique. «Nous sommes reconnaissants envers le Maroc pour sa contribution continue au maintien de la paix de l’ONU et son engagement à contribuer au maintien de la paix et de la sécurité», avait souligné le porte-parole du département des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Nick Birnback.

Le Maroc est un «partenaire essentiel» dans l’ensemble du maintien de la paix des Nations Unies, avait estimé le responsable onusien, notant que le Royaume se classe au 14ème rang parmi les pays contributeurs de troupes et de police, avec un total de 1.610 militaires, policiers et civils affectés aux opérations de maintien de la paix de l’ONU. «Une majorité de Casques bleus marocains est déployée dans nos missions en République démocratique du Congo et en République centrafricaine, où ils opèrent dans des environnements complexes et aident à protéger les civils, ce qui est l’une des principales tâches des Casques bleus sur le terrain», avait expliqué M. Birnback. Il a ainsi tenu à rendre hommage aux Casques bleus marocains qui ont perdu la vie «au service de la paix dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies dans le monde, et nous sommes reconnaissants envers le Maroc pour sa contribution continue aux opérations onusiennes».

Cette contribution et les sacrifices consentis par les Casques bleus marocains ont été, en effet, reconnus et salués personnellement par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à l’occasion d’une visite en République Centrafricaine. Le chef de l’ONU avait ainsi rendu hommage aux Casques bleus marocains tués au début de l’année dans l’exercice de leur noble mission de maintien de la paix et de protection de la population locale en Centrafrique. «J’ai eu l’occasion de m’adresser à Sa Majesté le Roi du Maroc et de lui transmettre mes condoléances au peuple marocain, et je veux le faire ici d’une façon directe à tous les collègues et soldats héroïques qui sont tombés pour la défense de la paix», avait dit M. Guterres à l’adresse des Casques bleus présents sur place. «Vous faites un travail d’un courage extraordinaire. Vous êtes en train de protéger des civils dans une situation où le maintien de la paix se fait sans que la paix n’existe vraiment. Et vous le faites avec un sacrifice et un dévouement absolument extraordinaires», avait-il affirmé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *