Festival de Casablanca : Clôture en beauté

Brillant de mille éclats, le ciel de Casablanca a été illuminé dans la nuit du samedi 23 à dimanche 24 juillet. Ce “Voyage de lumière“ s’est déroulé dans la zone de Sidi Abderrahmane à Sindibad. Beau spectacle de feux d’artifice marquant la clôture du festival de la ville  dont les spectacles ont attiré plusieurs milliers de personnes qui ont convergé dans l’ordre et la discipline vers les différentes scènes habituelles ( Bernoussi, Place Rachidi et El Hank).  L’espace d’une semaine, la vie de la capitale économique s’est organisée autour de nouveaux espaces qui ont été transformés pour la première fois en lieux de fête, de partage et de défoulement.   
Soulagement mâtiné de fierté des organisateurs contents de la qualité de ce premier festival ( 16 au 23 juillet).  L’opération est perfectible. Prometteuse pour l’avenir.  Présidente du festival, Miriem Bensalah Chaqroun a réussi sans trop se forcer un pari ambitieux, celui d’une manifestation de bonne facture qui a donné du bonheur aux Casablancais. Le maire de la métropole Mohamed Sajid n’est pas en reste. Il a lui aussi le sentiment du devoir accompli. Préfet de police de la wilaya du Grand Casablanca, Ahmed Abrouk, qui encadre lui-même le travail sur le terrain, arbore un sourire discret ce soir-là. De l’avis de tous, les services de sécurité ont bien géré l’organisation de l’événement. “ Il y a un an, je m’engageais auprès des Casablancais pour que la métropole ait enfin son festival. Promesse tenue. C’est en ces termes que M’Hammed Dryef , ex-wali de Casablanca et fondateur du festival, inaugurait son mot figurant dans la brochure dédiée à l’événement.  
La population locale a soif d’animation et de musique. C’est la principale conclusion de cette semaine de culture et de rythmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *