Fête de l’Indépendance : Se ressourcer dans le passé pour affronter l’avenir

Fête de l’Indépendance : Se ressourcer dans le passé pour affronter l’avenir

Le peuple marocain célèbre ce mercredi 18 novembre le 60ème anniversaire de la Fête de l’Indépendance. Soixante ans se sont écoulés déjà depuis l’épopée magistralement réalisée par le Trône et le peuple. Une épopée marquant le rétablissement de la liberté et de l’indépendance du Maroc. La Fête de l’Indépendance a depuis toujours été une occasion pour se remémorer la lutte engagée pour s’émanciper du joug du colonialisme.

Une lutte qui s’est poursuivie après afin d’édifier un Royaume moderne, uni et résolument tourné vers l’avenir. Si des générations marocaines ont vécu cette lutte, d’autres ont repris aujourd’hui le flambeau. Le 18 novembre est de ce fait une occasion de se rappeler combien de sacrifices ont été consentis par une nation cimentée autour du Trône Alaouite.

Une leçon d’Histoire transmise au Maroc de génération en génération. La jeunesse est aujourd’hui appelée à reprendre l’exemple sur les femmes et les hommes qui ont mené leur combat au détriment de leur liberté et de leur vie. C’est dire que la marche vers l’indépendance du Maroc a d’innombrables icônes. C’est la raison pour laquelle la Fête de l’Indépendance est une opportunité de rendre un vibrant hommage à toutes les femmes et tous les hommes qui ont relevé le défi et à leur tête Feu SM Mohammed V.

Armé d’une foi inébranlable, d’une ferme détermination et de son dévouement légendaire, Feu SM Mohammed V a conduit le Maroc vers une victoire exemplaire triomphant ainsi de l’injustice. Dans un discours historique qui résonne toujours depuis le 18 novembre 1955, Feu SM Mohammed V avait tracé une nouvelle feuille de route du Maroc nouveau. «Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad», déclara le regretté Souverain. Face à un peuple en liesse, Sidi Mohammed Ben Youssef venait de lancer le processus de construction d’un Etat moderne et libre. Depuis cette date et en dépit des épreuves passées et des difficultés rencontrées, le Trône et le peuple ont multiplié les efforts et les initiatives afin d’honorer tous les engagements pris.

Des décisions importantes, des projets stratégiques et des combats gigantesques ont été menés, d’abord par Feu SM Mohammed V, puis par son digne successeur, Feu SM Hassan II à qui on doit de grandes orientations politiques mais aussi économiques qui ont permis au Royaume de traverser toutes les épreuves au fil des années. Depuis 16 ans déjà, le même combat avec autant d’efforts, continue aujourd’hui avec Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Un combat tout en étant bien particulier et adapté aux exigences de l’époque, s’inscrit dans la continuité de cette dynamique renouvelée avec en perspective la consolidation d’une économie moderne et compétitive, la poursuite de la modernisation du Royaume et la consécration des valeurs de démocratie et de citoyenneté.

Il faut préciser que le Maroc vient de célébrer, lundi, le 60ème anniversaire du retour d’exil du Père de la Nation, Feu SM Mohammed V, et des membres de l’Illustre famille royale, survenu le 16 novembre 1955, un moment de gloire annonçant l’avènement de l’ère de la libération du pays du joug du colonialisme. Fidèles à la tradition, les Marocains d’ici et d’ailleurs vont commémorer la Fête de l’indépendance comme ce fut le cas depuis six décennies.

Si la Fête de l’Indépendance est l’occasion pour le Royaume de réaffirmer les engagements, elle est aussi l’occasion pour les Marocains du monde d’exprimer leur attachement à leur pays d’origine et leur détermination de participer à la marche de développement de leur pays.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *