Fête du travail : Insatisfaits, les syndicats défilent

Après la signature d’un accord social, les syndicats sont allés à la rencontre des travailleurs pour célébrer la fête du travail. Il faut dire que l’accord en question est venu apaiser les tensions entre les partenaires sociaux.

Cela dit, certains syndicats affirment qu’ils restent toujours sur leur faim. C’est la raison pour laquelle les négociations devraient reprendre bientôt entre les partenaires sociaux, à savoir les centrales les plus représentatives, le gouvernement et le patronat.

En attendant, les syndicats haranguent les foules des travailleurs. Dans ce sens, le secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), Miloudi Moukharik, qui présidait, mercredi à Casablanca, un meeting organisé à l’occasion de la fête du travail, a affirmé: «L’accord du 25 avril 2019 entre le gouvernement et des syndicats  répond partiellement aux revendications syndicales  relatives notamment au volet matériel».

S’adressant aux militants de l’UMT, qui participaient à ce meeting, initié cette année sous le thème «Tous pour la préservation des libertés syndicales», M. Moukharik a souligné que «la volonté de la classe ouvrière l’a emporté après une série de rounds du dialogue social», ajoutant que «nous sommes parvenus à un accord sans être totalement satisfaits». Ces déclarations annoncent la couleur des prochaines négociations qui vont s’ouvrir dans les prochains mois et semaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *