Fête du Trône : Les MRE prennent part aux festivités

Fête du Trône : Les MRE prennent part aux festivités

Il s’agit de 120 Marocaines et Marocains en provenance de différents continents

La Fête du Trône, célébrée le 30 juillet de chaque année, est une occasion idoine pour réitérer davantage l’attachement des Marocains résidant à l’étranger (MRE) à leur patrie. Le ministère délégué chargé des MRE et des affaires de la migration, de son côté, associe nos compatriotes à cette célébration. Ainsi, plusieurs membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger ont, selon le département d’Abdelkrim Benatiq, été invités pour participer aux célébrations officielles du 19ème anniversaire de la Fête du Trône. «En plus des représentants des régions, préfectures et provinces du Royaume du Maroc, 120 Marocaines et Marocains, en provenance de  plusieurs pays d’accueil des différents continents, prendront part cette année aux festivités de la Fête du Trône», précise la même source.

Le département de M. Benatiq annonce également qu’une rencontre réunissant tous les participants se tiendra, en marge des célébrations officielles, le 29 juillet. Lors de cette rencontre qui sera présidée par le ministre, deux interventions seront axées sur «l’intégrité territoriale du Royaume» et «les enjeux de la coopération Sud-Sud». Cela étant, cette fête revêt, selon la même source, une dimension forte pour tous les Marocains d’ici et d’ailleurs puisqu’elle illustre le grand attachement du peuple marocain au Glorieux Trône Alaouite. D’où l’intérêt de la participation des membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger aux festivités célébrant l’intronisation de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

De quoi abonder également dans le sens de la consolidation des liens des MRE avec leur pays d’origine, véhiculé par la stratégie nationale en faveur des Marocains du monde mise en place par le ministère délégué qui s’articule autour de trois objectifs. Il s’agit de la préservation de l’identité marocaine des Marocains résidant à l’étranger, la protection de leurs droits et intérêts et leur contribution au développement du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *