Fonction publique : Les mesures urgentes de Mohamed Ben Abdelkader

Fonction publique : Les mesures urgentes de Mohamed Ben Abdelkader

La réforme de l’administration au menu du Conseil de gouvernement

Le ministère chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique a du pain sur la planche. Celui-ci a arrêté un ensemble de mesures urgentes à mettre en œuvre durant les 3 mois à venir et ce dans l’objectif d’améliorer les relations de l’administration avec le citoyen. Signalons que la réforme de l’administration et de la fonction publique figurera à l’ordre du jour du Conseil de gouvernement qui se tiendra ce jeudi 11 mai. Un communiqué publié par le Secrétariat général du gouvernement annonce que le Conseil démarrera ses travaux par un exposé de cette réforme, ainsi que par la présentation du programme d’action du gouvernement sur cette question et des mécanismes de sa mise en œuvre. Dans le détail, ces mesures ont trait à l’élaboration d’un projet de loi relatif au droit d’accès à l’information et à l’adoption de la charte de la déconcentration administrative. Parmi les autres mesures figurent l’amélioration de l’accueil des citoyens, la mise en place d’un système de gestion et de traitement des réclamations des citoyens ainsi que d’un cadre réglementaire pour la simplification des procédures administratives et leur numérisation. Le ministère s’est aussi engagé à institutionnaliser la commission nationale de lutte contre la corruption et à mettre en place un système national centralisé et unifié de recrutement dans la fonction publique.

Le décret sur l’emploi contractuel est «irréversible»

S’agissant du décret sur l’emploi contractuel, le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, a fait remarquer qu’il est «irréversible». Selon le ministre, ce décret vise essentiellement à améliorer le rendement de l’administration publique et optimiser ses méthodes de gestion interne. A ce sujet, il a fait savoir que le ministère est en train d’élaborer trois textes conjoints avec d’autres départements, concernant, notamment, un projet déterminant les salaires forfaitaires des contractuels et leurs indemnités, et un autre portant sur la définition de deux types de contrats, à savoir le contrat des experts et le contrat des agents. Quant au troisième projet, celui-ci définit les conditions de contractualisation et des concours. Après la publication de ces décisions, le décret sur l’emploi contractuel entrera en vigueur.

Un dispositif d’information au service des citoyens

Ce dispositif comprend plusieurs sites et applications mobiles. Ainsi, le portail des services publics (www.service-public.ma) est destiné à informer les citoyens sur les services offerts par les différentes administrations, ainsi que sur les procédures administratives courantes.

Pour sa part, le site emploi public (www.emploi-public.ma) publie toutes les informations relatives aux recrutements dans la fonction publique. Quant au portail de géolocalisation des services publics (maps.service-public.ma), celui-ci a pour mission de mettre à la disposition des citoyens les coordonnées géographiques des différents services publics.

La grande nouveauté est qu’il est désormais possible de contacter le centre d’appel et d’orientation administrative depuis le numéro 3737.

Lancement de l’administration écologique

Le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, a procédé le mardi 9 mai à Rabat au lancement du projet pilote de l’administration écologique. Ce projet vise la mise en œuvre de plusieurs mesures respectueuses de l’écologie en vue de sa généralisation à l’ensemble des départements ministériels.

C’est ainsi qu’il a été procédé à la signature de la charte de l’administration écologique par les responsables du ministère qui  regroupe un ensemble de pratiques quotidiennes à respecter par les fonctionnaires et l’administration en vue de l’engagement de tous dans le respect de l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *