Fondation Mohammed V pour la solidarité : Acteur incontournable au service du social et de l’humanitaire

Fondation Mohammed V pour la solidarité :  Acteur incontournable au service du social et de l’humanitaire

Le champ d’action de la Fondation est large et comprend plusieurs axes avec pour ligne directrice le travail continu sur le terrain.

L’action sociale a été au cœur des initiatives enclenchées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI durant ces 20 dernières années. En témoigne le travail effectué par la Fondation Mohammed V pour la solidarité qui a donné un nouveau souffle au développement social dans notre pays. «Nous accorderons également notre attention au problème de la pauvreté dont souffre une partie de notre peuple. Nous œuvrons, avec l’aide et l’assistance de Dieu, à en réduire l’acuité et l’impact.

A cet égard, Mon père, que Dieu ait son âme, M’avait honoré en acceptant la proposition de créer une institution à laquelle il avait donné le nom de «Fondation Mohammed V pour la solidarité», qui voue son action aux affaires des pauvres, des nécessiteux et des personnes handicapées. Nous nous sommes engagés à activer le rôle de cette institution et à l’entourer de Notre sollicitude et de Notre soutien…», souligne Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors de son premier discours adressé à la nation (30 juillet 1999, à l’occasion de la Fête du Trône). Femmes, Marocains résidant à l’étranger, enfants, jeunes, personnes âgées, handicapés, humanitaire, santé, scolarisation et éducation, alphabétisation, formation professionnelle, développement durable, microcrédit, volontariat… le champ d’action de la Fondation est large et comprend plusieurs axes avec pour ligne directrice le travail continu sur le terrain. La Fondation s’emploie à lutter contre toute forme de précarité, qu’elle soit économique ou sociétale.

Outre ses actions pendant le mois du Ramadan et ses campagnes nationales de solidarité, la Fondation s’active dans les programmes de soutien pédagogique destinés aux enfants et aux jeunes pour prévenir la délinquance et contribuer à l’épanouissement de leur esprit et de leur corps par l’animation culturelle et sportive et la formation dans diverses activités. La Fondation a également mis en œuvre, dès les premières années de son activité, une grande opération humanitaire qui consiste à accompagner le déplacement de près de 2,5 millions de Marocains entre leur pays de résidence «Europe» et leur pays d’origine «le Maroc», pendant la période estivale. Cette action est d’autant plus indispensable que le flux est dense et porte sur une période limitée (3,5 mois), sur des couloirs essentiellement maritimes limités à l’axe Europe-Maroc.

En termes de chiffres, son bilan 2016 avait dévoilé depuis sa création un cumul de 5,4 milliards DH d’engagements au profit de 6,3 millions de personnes. Un total de 17.133 jeunes ont été admis à suivre les programmes des centres de formation et de qualification professionnelle, 9.175 jeunes filles et étudiantes ont été accueillies dans des foyers et internats, et 89.658 enfants et jeunes sont accompagnés en matière éducative, culturelle et sportive.

De même, 6.272 femmes ont bénéficié des services des centres socio-éducatifs et de formation et 159.848 personnes ont profité des programmes de développement durable (activités génératrices de revenu, microcrédits, soutien des artisans, gîtes ruraux, coopératives féminines, alimentation en eau potable, électrification, etc.). Les activités de la Fondation ont également concerné 980.000 personnes démunies ayant bénéficié des actions des caravanes médicales de solidarité, et 16.208 handicapés sont suivis annuellement dans des centres spécialisés. Les statistiques de la Fondation font également état de près de 2,3 millions de personnes (veuves, personnes âgées, personnes à mobilité réduite) qui ont reçu un soutien alimentaire pendant la période du Ramadan et pendant les opérations Grand froid.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *