Fonds Bleu du Bassain du Congo : SM le Roi à Brazzaville pour le Sommet de la Commission Climat

Fonds Bleu du Bassain du Congo : SM le Roi à Brazzaville pour le Sommet de la Commission Climat

L’engagement du Maroc envers l’Afrique se traduit dans les faits. En effet, le Souverain est arrivé, samedi 28 avril, à Brazzaville pour participer au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo. Cette réunion de haut niveau s’est tenue dimanche dans la capitale congolaise.

A son arrivée, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été accueilli par Denis Sassou N’Guesso, président de la République du Congo. Accompagné d’une importante délégation, le Souverain a été salué par Clément Mouamba, Premier ministre de la République du Congo, les membres du gouvernement congolais, les représentants du corps diplomatique accrédité à Brazzaville, les membres du cabinet de la présidence de la République, le chef d’état-major général des forces armées congolaises, le commandant de la gendarmerie nationale et le directeur général de la police. Pour sa part, Denis Sassou N’Guesso a été salué par les membres de la délégation officielle accompagnant SM le Roi Mohammed VI, notamment Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui, conseillers du Souverain, Nasser Bourita, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Saïd Amzazi, ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

La délégation marocaine comprend également Abdelkader Amara, ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Anas Doukkali, ministre de la santé, Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable, Mohamed Sajid, ministre du tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la coopération africaine, et Nezha El Ouafi, secrétaire d’Etat chargée du développement durable. Par ailleurs, cette commission a été créée sur Haute initiative royale lors du Sommet africain de l’action tenu à Marrakech en novembre 2016, en marge de la Conférence internationale sur le changement climatique (COP22), a indiqué le ministère de la Maison royale, du protocole et de la chancellerie. En plus de sa participation au Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat et du Fonds Bleu du Bassin du Congo, le Souverain effectue une visite de travail et d’amitié en République du Congo au cours de laquelle il aura des entretiens bilatéraux avec le président Denis Sassou-N’Guesso.

SM le Roi présidera également une cérémonie de signature de conventions entre le Maroc et la République du Congo.

Un engagement sans faille pour une Afrique résiliente

Le Maroc s’est engagé à accompagner la mise en œuvre du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo à travers le Centre de compétences changement climatique du Maroc (4C Maroc). Dans cette dynamique, le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds bleu pour le Bassin du Congo permettra de faire le bilan des activités de la Commission Climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo.

Ce Sommet de haut niveau vise à œuvrer collectivement pour une Afrique résiliente au changement climatique. Cette réunion témoigne de l’adhésion du Maroc pour relever les défis majeurs qui se posent à l’Afrique et renforcer la résilience du continent face aux menaces du dérèglement climatique. En atteste l’initiative pour «l’Adaptation de l’Agriculture Africaine», connue sous l’acronyme «Triple A».

Celle-ci vise à lever un financement en faveur de l’adaptation de la petite agriculture africaine et l’accompagnement de la structuration et de l’accélération de projets agricoles. Elle se fonde sur quatre programmes, à savoir la gestion rationalisée des sols, la maîtrise durable de l’eau agricole, la gestion des risques climatiques, et le financement solidaire des petits porteurs de projets.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *