Formation sur les bilans alimentaires pour les statistiques agricoles : Les statisticiens africains en conclave à Rabat

Formation sur les bilans alimentaires pour les statistiques agricoles : Les statisticiens africains en conclave à Rabat

Un atelier de formation sur les bilans alimentaires pour les statistiques agricoles est actuellement en cours à Rabat. Initié par la Commission économique pour l’Afrique, ce workshop qui se poursuit jusqu’au 25 août s’inscrit dans le cadre de la stratégie mondiale pour l’amélioration des statistiques agricoles et rurales ainsi que du Plan d’action pour l’Afrique mis en place par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Banque africaine de Développement (BAD) et la CEA.

Le but étant d’améliorer la disponibilité et la qualité des statistiques nationales et internationales dans les domaines de l’alimentation et de l’agriculture en vue de faciliter la prise de décision dans ces domaines. «L’atelier de Rabat fait partie d’une série d’ateliers délivrés dans les 5 sous-régions de l’Afrique. Le prochain atelier aura lieu du 19 au 22 septembre à Tunis, et sera destiné à former les experts à l’extraction de données statistiques agricoles à partir de sources administratives», apprend-on des organisateurs.

Cet atelier organisé en partenariat avec la FAO, la BAD et le Haut-Commissariat au Plan bénéficie à des experts et des formateurs de dix pays d’Afrique francophone (Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Tchad et Togo).

Les participants seront ainsi dotés de connaissances et de savoir-faire nécessaires les aidant à réaliser des enquêtes et des recensements agricoles de qualité.

Ils pourront à cet effet optimiser l’usage des technologies pour la production de statistiques agricoles, à savoir les tablettes, les télédétections, les systèmes d’information géographique et autres.

Les bénéficiaires profiteront également de cet atelier pour partager leurs connaissances nouvellement acquises au sein de leurs organisations respectives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *