Franc succès du Guichet unique mobile en Espagne

Franc succès du Guichet unique mobile en Espagne

Organisé récemment par le ministère chargé des MRE et des affaires de la migration

Le Guichet unique mobile dédié, récemment en Espagne, aux MRE par le ministère de tutelle, a bien rempli sa mission. Ce succès et l’intérêt de cet événement sont unanimement exprimés dans les différentes circonscriptions consulaires à Malaga, Almeria, Barcelone, Bilbao, Gérone, Las Palmas, Madrid, Majorque, Séville, Tarragone et Valence, par les MRE, les participants ainsi que le département d’Abdelkrim Benoutiq, qui a chapeauté et veillé, lui-même, au suivi de l’initiative. Une manifestation qui s’est voulue de proximité.

Rapprocher différents services des MRE

Dans ses différentes escales, le guichet mobile avait le souci de rapprocher ses services de la communauté marocaine installée en Espagne. A Gérone, entre autres, ce rapprochement est salutaire aux yeux de Mustapha El Yamli, consul général du Maroc dans cette contrée. «L’initiative du ministère chargé des MRE et des affaires de la migration de ramener ces secteurs marocains pour les rapprocher des citoyens est bonne puisqu’elle offre un contact direct», se félicite-t-il. Pour lui, c’est une occasion pour les MRE de présenter les dossiers qui les préoccupent. «Cette initiative leur permettra aussi de mieux profiter de leurs vacances d’été au Maroc au lieu de perdre leur temps en déplacements entre ministères», ajoute-t-il judicieusement. Il s’est également félicité de l’affluence des MRE qui ont entériné cette initiative.

Ce qu’en disent les Marocains d’Espagne

Sur place, Mohamed Errouri, cadre bancaire à Gérone, se félicite à son tour de ce guichet unique. «Quand les MRE rentrent au pays, ils y passent une période d’environ 25 jours pour voir leur famille. Donc le fait de perdre une dizaine de jours en administration n’est pas une bonne affaire», s’exprime-t-il. Le cadre saisit son passage pour appeler à rapprocher l’administration du citoyen de manière permanente auprès des consulats. «Il faut appuyer davantage les consulats pour traiter efficacement avec le citoyen qui a toujours besoin de l’administration marocaine dans plusieurs secteurs», poursuit-il. La société civile était également de la partie. Présent à l’événement, le militant associatif Rachid Choufou indique que ce guichet a permis de «rectifier des informations et de prendre connaissance de différentes nouveautés au Maroc».   

Du côté des participants

A Barcelone, le représentant de la direction des impôts, Yassine El Amraoui, indique que cette participation vise à «interagir de près avec la communauté afin de prendre connaissance de ses intérêts à propos de la chose fiscale. Les MRE étant un acteur principal de cette chose au Maroc». De son côté, Agherbi Bouhjer, représentant de la Caisse centrale de garantie, précise que celle-ci «met à la disposition des banques le produit de garantie Fogaloge qui permet aux MRE d’accéder à un logement décent à travers une garantie et des crédits bancaires avec des conditions appropriées».

Selon ses dires, la CCG met également à la disposition des établissements bancaires des mécanismes destinés aux projets pour permettre aux MRE de bénéficier du soutien de l’Etat au profit des MRE. A son tour, l’Institut royal de la culture amazighe était représenté à l’événement. A propos de cette participation, le représentant de l’Institut Youssef Taoufiq indique que cette rencontre est destinée à communiquer avec les MRE et les acteurs associatifs à propos des questions ayant trait à la promotion de l’amazigh et pour les sensibiliser autour de leur appartenance à la culture marocaine également. La justice n’est pas en reste. Le juge Othmane Oubeid précise que les MRE sont intéressés par «les affaires d’état civil et celles de la famille. A travers ce contact direct, une sensibilisation a été menée autour des procédures à suivre». «Nous avons également pu prendre connaissance des problématiques auxquelles les MRE font face afin de trouver des solutions et mettre en place des projets de loi tenant compte des particularités de cette communauté», enchaîne-t-il.

De par l’Espagne

A Séville (sud de l’Espagne), les membres de la délégation marocaine ont été à l’écoute des Marocains installés dans la capitale andalouse et sa région tout au long de la journée. «Ce programme s’inscrit dans le cadre de la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI entoure les Marocains du monde, comme en témoignent les discours du Souverain qui mettent l’accent sur la nécessité d’améliorer les services de l’administration marocaine fournis aux Marocains établis à l’étranger», a souligné Ismail Lamghari, directeur de l’action sociale, culturelle, éducative et des affaires juridiques au ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

Il s’agit d’«une expérience pionnière dont l’objectif principal est de mieux servir les Marocains du monde en mettant à leur disposition plusieurs services administratifs à la fois, notamment ceux assurés par les administrations fréquemment sollicitées par nos concitoyens résidant à l’étranger», ajoute le représentant du département ministériel. Pour rappel, cette opération a été encadrée par des fonctionnaires du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et des eaux, de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) et la Caisse nationale de la sécurité sociale entre autres.

A son tour, le consulat général du Maroc à Las Palmas de Grande Canarie a accueilli ce Guichet unique mobile. Cette initiative vise, selon Fikri Soussan, inspecteur général du ministère, à renforcer l’accompagnement administratif de la communauté marocaine résidant à l’étranger. En outre, les Guichets uniques mobiles au service des Marocains du monde s’inscrivent, selon M. Soussan, dans le cadre de la stratégie d’ouverture du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration sur les MRE visant à être à leur écoute.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *