Gdeim Izik: L’AMDH prend la défense d’une bande criminelle…

Gdeim Izik: L’AMDH prend la défense d’une bande criminelle…

Au moment où le procès de Gdeim Izik va reprendre son cours, voilà que des activistes marocains décident de se mettre étrangement de l’autre côté de la barrière.

Aujourd’hui le Maroc a appris auprès de sources bien informées que l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) s’active en coulisses pour se porter en défenseur des criminels qui avaient sauvagement et froidement assassiné des membres des forces de l’ordre venus démanteler pacifiquement le camp de Gdeim Izik. Selon les mêmes sources, deux des ténors de l’AMDH sont déjà en campagne à l’international, documents et banderoles à l’appui, pour faire du lobbying et militer en faveur de dangereux criminels. Tout cela grâce notamment à des fonds de soutien qui proviendraient d’un pays voisin. En même temps, l’avocat marocain Abdelaziz  Nouidi, connu lui aussi pour son activisme et ses affinités avec «certains» droits de l’homme, s’apprête de son côté à se joindre au collectif d’avocats français et autres pour défendre la bande de Gdeim Izik, et plus particulièrement le dénommé Naâma Asfari, meneur principal des actes criminels.

Au moment où tous les Marocains sont prêts à donner leur vie pour  la cause nationale concernant  notre intégrité territoriale, voilà donc d’autres Marocains qui veulent visiblement naviguer à contre-courant en se posant comme défenseurs du camp adverse. Pour l’heure aucune réaction officielle du Maroc n’a été exprimée vis-à-vis d’une telle posture mais l’on serait curieux de savoir ce qu’en pensent le gouvernement, les hauts responsables, les nationalistes et les défenseurs des droits de l’Homme…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *