Golden Tulip fleurit au Maroc

Golden Tulip fleurit au Maroc

Cérémonie haut en couleurs pour  l’officialisation du contrat de gestion entre le groupe CMKD et la société Golden Tulip International, jeudi 16 mars 2006, à Rabat en présence du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Adil Douiri, très satisfait de l’arrivée de cette grosse cylindrée européenne au Maroc.  Ce contrat porte sur la gestion des cinq hôtels (Casablanca, Rabat, Khouribga, Safi et Marrakech) propriété du consortium. Ces hôtels totalisent 910 chambres. 
Effectif depuis le premier mars 2006, le contrat a été signé par les représentants de la société Golden Tulip, représentée par son président Hanns Kennedie  et son associé marocain, Rochdi Bouab, professionnel reconnu de la gestion hôtelière et convaincu des nombreux effets d’entraînement  d’une  telle alliance. «La présence de marques internationales crédibilise les destinations», souligne M. Bouab. Bref, ces différents hôtels qui étaient gérés directement par le CMKD porteront désormais l’enseigne et le nom commercial «Golden Tulip Farah Hôtels». Ce choix de confier la gestion des hôtels à une chaîne de renommée mondiale a pour objectif, comme l’a rappelé Waleed Fahaid, managing director du CMKD, d’améliorer le niveau des unités installées pour la plupart dans des villes «stratégiques». Cela permettra aussi au groupe CMKD, très présent dans d’autres secteurs comme les Finances et l’immobilier, d’optimiser le rendement de ces unités hôtelières, en accédant à un  réseau de vente aux ramifications mondiales.  Golden Tulip gère en effet  500 hôtels dans le monde, soit 47 000 chambres, réparties entre l’Europe et les nombreuses franchises au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie Pacifique et en Amérique. Les établissements du consortium maroco-koweitien accéderont ainsi aux normes de gestion  hôtelière internationales et surtout à la commercialisation à l’échelle internationale, ceci dans le but de confirmer la participation active du CMKD dans le « Plan Azur » visant à l’accueil de 10 millions de touristes à l’horizon 2010. De même, rappelle le top management du CMKD, pour la circonstance au grand  complet, ce partenariat a pour but de promouvoir la qualité du secteur touristique marocain à l’échelle nationale et internationale.  L’alliance avec des sociétés de gestion hôtelière internationales est l’une des réponses à la concurrence accrue qui touche le secteur. A noter que le CMKD a entrepris ces dernières années la rénovation de toutes ses unités hôtelières, à l’instar des établissements de Rabat et de Safi. Le grand chantier à venir concerne l’hôtel Farah Casablanca, situé au cœur de la capitale économique.  Le CMKD est parmi les premières sociétés à investir dans ce secteur et à introduire une société de gestion afin de participer activement au développement du secteur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *