Gouvernement parallèle : Mise en place des clubs des jeunes au sein des établissements d’enseignement supérieur

Gouvernement parallèle : Mise en place des clubs des jeunes au sein des établissements d’enseignement supérieur

Des clubs du gouvernement parallèle des jeunes au niveau des universités et des établissements d’enseignement supérieur ont été créés récemment pour impliquer les jeunes marocains et les étudiants principalement dans le suivi des politiques publiques.

Baptisée,s «GPJ Clubs», ces structures estudiantines ont pour objectif le renforcement de la participation des étudiants marocains dans l’enrichissement du débat public ainsi que la création de liens entre leurs domaines d’études et l’environnement politique, économique, social et culturel, indique un communiqué du gouvernement parallèle des jeunes.

Concrètement, ces clubs visent à enrichir les activités parascolaires des jeunes, à développer leurs compétences analytiques et à susciter leurs intérêts aux affaires publiques en acquérant les mécanismes d’évaluation et de suivi des politiques publiques, précise le communiqué.

Ce projet peut inciter la société civile à participer activement à l’amélioration des politiques publiques, sachant que les étudiants y constituent un segment ambitieux, actif et riche en énergies et dont l’avis doit être considéré, souligne le communiqué, notant que les activités des étudiants au sein des GPJ Clubs leur permettront de vivre une expérience pratique basée sur la critique constructive et la proposition réfléchie incarnant ainsi le vrai sens de la citoyenneté.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *