Grâce à un financement européen : Des experts français chez l INRH

Grâce à un financement européen : Des experts français chez l INRH

«L’Union européenne vient de financer le projet de jumelage avec le Maroc». Une annonce qui a été faite, lundi, par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime. Pour un financement d’environ 25.000 euros, sur une durée allant jusqu’au mois de juillet, ce jumelage a en priorité la promotion de la qualité des produits de la pêche et l’appui du renforcement des capacités organisationnelles et techniques de l’Institut national de recherche halieutique (INRH). A travers ce jumelage, l’INRH s’associera à ses homologues français, détenteurs du projet, afin d’améliorer les performances du secteur de la pêche maritime sur le plan national en matière de surveillance du littoral, d’aquaculture et de gestion de la ressource halieutique. «Ce projet manifeste l’appui de l’UE à la pêche, un secteur clé pour le développement économique et social du Maroc», a souligné Eneko Landaburu, chef de la délégation de l’UE au Maroc. Et d’ajouter que «l’amélioration de la qualité des produits de la pêche bénéficiera aux consommateurs européens et marocains».
A cet égard, le projet de jumelage accompagnera l’INRH dans la mise en place d’un système de management de la qualité, la préparation à l’accréditation de ses laboratoires prioritaires selon le référentiel ISO 17025 et dans la certification de ses départements prioritaires selon le référentiel ISO 9001. Il prévoit également le rapprochement du cadre législatif et réglementaire avec l’acquis et les standards de l’UE et le renforcement des capacités organisationnelles et institutionnelles en matière de qualité de l’INRH.
En outre, le projet porte sur le transfert d’expertise relatif aux bonnes pratiques et aux outils méthodologiques associés au Système management qualité (SMQ), ainsi que sur le rapprochement de la méthodologie de gestion et des mécanismes de programmation, de promotion et de valorisation du SMQ avec les pratiques communautaires.
Rappelons que l’Union européenne est l’un des partenaires principaux du Maroc dans le domaine de l’agriculture et de la pêche maritime. Des progrès considérables ont été observés dans ce sens, sachant que plus de deux tiers des exportations marocaines des produits de la pêche sont destinés à l’espace européen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *