Hamid Chabat rejoint son siège parmi les syndicalistes

Hamid Chabat rejoint son siège parmi les syndicalistes

Le dialogue social reprendra en avril avec l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM). Hamid Chabat et ces coéquipiers seront présents à ces rounds de discussions entre le gouvernement et les différents partenaires sociaux. En effet, le Secrétaire général de UGTM, Hamid Chabat, avait annoncé, mercredi dernier, le retrait de son syndicat du dialogue social suite à une réunion préparatoire sur le dialogue social présidée par le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane.
Dans une déclaration à l’ALM le Secrétaire national l’UGTM, Mohamed Larbi Kabbaj a souligné, dans ce sens, que «l’UGTM rejoint en avril prochain le dialogue social entre les principaux syndicats des salariés et le gouvernement. Ce n’était pas un retrait définitif mais une protestation pour remettre en ordre de nombreuses questions. UGTM  voulais mettre les points sur les «i», une fois pour toute et redémarrer, ainsi, le dialogue social sur de solides fondements».
En ce qui concerne l’éventuel conflit qui a eu lieu entre Hamid Chabat et Abdelouahid Sohail, Larbi Kabbaj assure qu’«effectivement le chef de gouvernement Abdelilah Benkirane est intervenu pour résoudre le conflit entre le ministre du travail et de la formation professionnelle, Abdelouahed Sohail et le Secrétaire général de l’UGMT, Hamid Chabat. C’était juste après la présentation du projet de loi de Finances 2012 devant le Parlement, jeudi dernier. Cette petite réunion a été une initiative du chef de gouvernement qui a été informé de ce conflit qui existe entre les deux hommes».
Hamid Chabat a accepté de rejoindre le dialogue social en avril prochain sous la condition que Abdelouahed Sohail présente des excuses officielles aux cadre affilés à l’UGMT qui ont été traités de «terroristes» par la ministre du travail et de la formation professionnelle. Désormais diffusé comme étant la vrai cause du retrait de la réunion du mercredi, ce conflit est résolu, Mohamed Yatim, président de l’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) qualifie ce retour de «bonne décision, le dialogue est le meilleur mécanisme pour améliorer les conditions des salariés. De toute façon on allait prendre l’initiative de convaincre l’UGTM du retour à la table de negotiations. Sans préjugé, la décision et très bien accueillie par notre syndicat».
Rappelons, dans ce cadre, que  Hamid Chabat avait indiqué, dans une déclaration à la presse nationale, que le dialogue social, prévu en avril prochain, devait avoir lieu avant la présentation du projet de loi de Finances, devant le Parlement. «Nous devions être informés de l’ordre du jour du dialogue une semaine avant la tenue de cette réunion préparatoire», tenait à préciser Hamid Chabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *