Hausse de 4,3 pc du résultat Net Part d’Attijariwafa Bank au 1er semestre 2012

Hausse de 4,3 pc du résultat Net Part d’Attijariwafa Bank au 1er semestre 2012

Le groupe Attijariwafa Bank a réalisé un résultat net part (RNPG) de 2,3 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de l’année en cours contre 2,2 MMDH à la même période de 2011, soit une hausse de 4,3 pc, a annoncé, lundi à Casablanca, le président du Groupe Mohamed El Kettani.
Le produit Net Bancaire (PNB) s’est accru de 9,4 pc à 8,7 milliards de dirhams et le résultat Brut d’Exploitation s’est amélioré de 8,7 pc à 4,9 milliards de dirhams, a-t-il fait savoir lors de la présentation des résultats semestriels du Groupe.
Attijariwafa bank a réalisé des performances remarquables dans un environnement marqué par l’intensification de la crise économique en Europe et le ralentissement de la croissance au Maroc et dans les autres pays de présence, a relevé M. El Kettani.
Ces performances sont dues à la poursuite du développement soutenu des activités au bénéfice des clients et des économies de présence, précise la même source, notant que les dépôts et les crédits consolidés se sont ainsi établis respectivement à 221,2 MMDH (+5,7 pc) et à 249,5 MMDH (+14,1 pc).
La solidité financière du groupe s’est renforcée à travers la réalisation de l’augmentation de capital réservée aux salariés du groupe au Maroc d’un montant de 2,1 MMDH, a poursuivi M. El Kettani, indiquant que la rentabilité s’est maintenue, quant à elle, au terme du premier semestre avec un ROE (retour sur capitaux propres) de 17,9 pc et un ROA (rendement de l’actif investi) de 1,5 pc.
Dans un contexte national moins porteur, les activités de Banque Maroc, Europe et Zone offshore (BMET) enregistrent des performances notables puisant dans l’expertise développée sur l’ensemble de ses lignes métiers, a-t-il ajouté.
La contribution de la BMET au PNB consolidé a atteint 4,7 MMDH durant les six premiers mois de l’année en cours, en hausse de 12,8 pc par rapport à la même période de l’année précédente. Sa contribution au RNPG s’est établie à 1,5 MMDH en amélioration de 9,7 pc.
De leur part, les activités de la Banque de détail à l’international (BDI) ont affiché, durant le premier semestre, une croissance significative de l’ensemble des indicateurs. La contribution de la BDI au PNB consolidé a atteint 2,1 MMDH, marquant une hausse de 12,7 pc, a fait savoir le président du groupe.
Il a également souligné que ce premier semestre a été caractérisé notamment par le lancement du nouveau plan stratégique « Attijariwafa 2015 ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *