Hausse des prix d’essence, du gasoil et du fuel industriel depuis le 2 juin

Hausse des prix d’essence, du gasoil et du fuel industriel depuis le 2 juin

Les prix à la consommation de l’essence, du gasoil et du fuel industriel ont connu une hausse depuis le 2 juin, pour faire face à l’augmentation du cours du pétrole brut sur le marché international, a annoncé, vendredi, le ministère chargé des affaires générales et de la gouvernance, précisant que les prix du gaz butane et du fuel destiné à la production de l’électricité resteront inchangés. Le prix de l’essence a augmenté de 2 dirhams le litre et celui du gasoil de 1 dirham, alors que la subvention unitaire octroyée à ces produits est de 3,35 dirhams le litre pour le gasoil et 1,50 dirham par litre pour l’essence, indique le ministère dans un communiqué. Le prix du fuel industriel sera augmenté, quant à lui, de 988,04 dirhams la tonne et restera subventionné à hauteur de 2.000 dirhams la tonne, poursuit la même source. Dans le souci de préserver le pouvoir d’achat des citoyens et la compétitivité du tissu productif national, le gaz butane ne subira aucune augmentation, malgré le renchérissement continu de son cours sur le marché international, précise le communiqué. Le début de l’année 2012 est marqué par «des fluctuations importantes» des prix du pétrole, en ce sens que le baril a atteint un niveau record de 117,4 dollars entre les mois de janvier et mai, contre 78 et 110 dollars pour la même période en 2010 et 2011, explique le ministère, notant que la subvention a atteint une moyenne de 3,62 dirhams le litre pour l’essence et 4,68 dirhams le litre pour le gasoil, 3.350 dirhams pour la tonne du fuel industriel, 4.430 dirhams pour le fuel ordinaire destiné à la production de l’électricité et 5.388 dirhams pour le fuel supérieur destiné à la production de l’électricité. Les prix du gaz butane ont atteint, eux aussi, des niveaux record, le prix moyen de la tonne s’étant situé à 960 dollars durant les cinq premiers mois de l’année, contre 860 dollars en 2011, ce qui dépasse une subvention moyenne de 100 dirhams pour la bonbonne de 12 kg et de 25 dirhams pour la bonbonne de 3 kg, soit 250 % du prix à la consommation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *