HCP : L’indice des prix à la consommation en léger repli à fin mars

HCP : L’indice des prix à la consommation en léger repli à fin mars

L’indice des prix à la consommation (IPC) a connu à fin mars une légère baisse. Selon le Haut Commissariat au Plan, l’indice a diminué de 0,2 % par rapport au mois de février. Selon la dernière note d’information du HCP, ce repli est conjugué à la chute de l’indice des produits non alimentaires qui s’est déprécié de 0,4 %, dont la plus forte diminution a été observée au niveau des prix de communications. Ces derniers ont connu un repli de 8,2 % à fin mars 2012. L’indice des produits alimentaires a maintenu son niveau avec une timide évolution évaluée à 0,1 %. Dans ce sens, le HCP souligne un recul au niveau des prix des viandes. En effet, leur indice a régressé de 1,7 %. Dans la même lignée, les poissons et fruits de mer ont vu leur indice reculé de 1,2 %. De même, les prix des légumes ont bondi de 2,4 % au moment où l’indice des prix des fruits s’est redressé de 1,7 %. Par répartition régionale, d’importantes baisses ont été constatées au niveau de Meknès où l’indice des prix de la consommation a chuté de 0,7 %. Guelmim a également connu une baisse de 0,6 % de l’indice de prix à la consommation tandis que son niveau à Casablanca et Béni Mellal est en repli de 0,5 %. Toutefois, certaines villes ont observé d’éventuelle hausse. Le HCP cite, à cet effet, Al Hoceima où l’indice des prix à la consommation a enregistré, à fin mars 2012, une hausse de 1 %. Même constat à Oujda où l’indice de prix à la consommation est en hausse de 0,5 %. Si l’indice des prix à la consommation est en repli par rapport à février, il a affiché, en glissement annuel, une amélioration. Se référent au même document, le HCP indique que l’indice des prix à la consommation s’est affiché en hausse de 0,3 % par rapport à la même période de l’année précédente. «Cette variation résulte de la hausse de 0,8 % de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,1 % de l’indice des produits non alimentaires», souligne le HCP. Et de conclure que «les variations enregistrées pour les produits non alimentaires vont d’une baisse de 19,7 % pour les communications à une hausse de 3 % pour l’enseignement».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *