Ifrane, la deuxième ville la plus propre au monde

Ifrane, la deuxième ville la plus propre au monde

Ifrane, la capitale écologique du Maroc, est la deuxième ville la plus propre au Monde après Calgary au Canada, rapporte le journal électronique « MBC Times ».

La ville d’Ifrane a obtenu ce classement au vu des résultats d’une enquête sur la qualité de vie qui tient compte des facteurs tels que la disponibilité de l’eau, le ramassage des déchets, le système des égouts, la pollution atmosphérique et la densité du trafic.

« N’ayant pas d’industries, la qualité de l’air est optimale » à Ifrane, indique le journal, qui souligne que cette ville « est considérée comme l’une est villes les plus propres au monde ».

« Le parc national d’Ifrane est un parc naturel marocain, l’un des représentatifs par la richesse de son écosystème et de ses paysages. Il constitue un pôle touristique de prédilection pour les randonneurs et les pêcheurs qui pratiquent ce sport dans une ambiance sereine », relève-t-il, ajoutant que ce parc, qui s’étend sur plus de 500 km2, abrite notamment la plus grande forêt de cèdres du Maroc et englobe un ensemble de gîtes à caractère biodiversitaire d’une rareté remarquable (parc de Tizguite, Val d’Ifrane : les sources Vittel, Lac Daït Aoua, Daït Hachlaf, Daït Ifrah,Daït Iffer et d’autres), outre la station ski à Michlifen.

Le journal électronique note qu’à la suite de l’énorme croissance démographique et la surexploitation des ressources naturelles des 30 dernières années, le monde a connu une détérioration « sévère » de l’environnement, ajoutant toutefois que certaines des villes, comme Ifrane, « intègrent dans leurs programmes environnementaux des stratégies de croissance économique et de création d’emplois ».

Au-delà de la beauté des paysages naturels et urbains, de la culture ou même de la gastronomie, il existe suffisamment de raisons pour visiter ces villes, « la propreté étant un bonus que nous ne pouvons pas laisser de côté », souligne-t-il.

Concernant Calgary, classée la première ville la plus propre au monde, la même source note que cette grande « ville écologique » est « très importante » pour son débit d’eau « pure » et pour la bonne utilisation de celle-ci, précisant que la ville canadienne dispose d’un centre de traitement des eaux usées purifiant jusqu’à 100 millions litres d’eau par jour, qu’elle est alimentée en grande partie par des énergies renouvelables et comprend un programme de déchets qui vise à réduire la quantité de déchets envoyés aux sites d’enfouissement.

La troisième ville dans ce classement est Helsinki dont « la principale caractéristique est la propreté ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *