Incendie à la télévision Marocaine : Les archives n’ont pas été affectés

Incendie à la télévision Marocaine : Les archives n’ont pas été affectés

L’incendie qui s’est déclaré la semaine dernière dans l’entrepôt des cassettes relevant de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision (SNRT) n’a pas affectée la mémoire nationale conservée par cette société.

C’est ce qu’a assuré, mardi 19 avril 2016 à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi en réponse à une question parlementaire.

Selon la même source, la SNRT s’est engagée depuis 2013 dans un projet de numérisation des archives, notant que cette société dispose de 100 mille heures d’archives conservées et qu’elle a employé des spécialistes chargés de la conservation et de la numérisation de cette mémoire.

Les archives ont été conservées grâce notamment au recours de la SNRT à la copie des bandes, a-t-il précisé, ajoutant que la société dispose de copies des bandes brutes qui ont été affectées par l’incendie, ainsi que de copies de la mémoire parlementaire.

Les archives des documentaires ont été préservées du fait qu’elles ont été numérisées dans leur majorité, a-t-il fait savoir, faisant état de l’existence de copies des bandes en question.

Évoquant le projet du nouveau siège de la société, M. El Khalfi a noté que le gouvernement a présenté en 2012 un projet de recommandation devant le conseil d’administration de la SNRT pour un investissement de 450 millions de dirhams. Le projet a été soumis le mois dernier au ministère de l’Economie et des finances, a affirmé le ministre, précisant que « nous œuvrons à accélérer la signature du contrat-programme ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *