INDH : bonnes actions royales à Oujda

SM le Roi Mohammed VI a procédé, mardi au quartier "Ennasr" à Oujda, au lancement des travaux du projet de requalification urbaine de la région de Bouâmoud, qui porte sur la restructuration des infrastructures de base, les services sociaux-éducatifs et les activités génératrices de revenus, et ce dans le cadre de la mise en oeuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). D’un montant global de près de 74,72 millions de DH, ce projet vise à améliorer les conditions d’accès de la population bénéficiaire aux réseaux de voirie et d’assainissement et aux infrastructures de base, à réaliser un programme intégré d’équipements socio-éducatifs et culturels, à renforcer l’infrastructure scolaire et à créer une plate-forme de formation et de qualification professionnelle. Le projet de requalification urbaine de la région de Bouâmoud se décline en trois composantes. La première concerne les équipements collectifs et socio-éducatifs, la deuxième porte sur l’encouragement des activités génératrices de revenus et la formation, alors que la troisième concerne les équipements et les infrastructures de base.
Ainsi, SM le Roi a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’un complexe socio-culturel multifonctionnel. D’un montant global de 2,4 millions DH environ, ce complexe comprend une salle multimédia, un foyer féminin, une garderie, une bibliothèque, une salle d’infirmerie, un terrain de sport, un espace public et un Centre administratif. Le montage financier de ce projet social réalisé au quartier "Annour" se répartit entre l’INDH avec
un montant de 260.000 DH, le ministère de l’Education nationale (30.000DH), la commune urbaine d’Oujda (120.000 DH), l’association Espace enfants de Sedrat Bouâmoud (200.000 DH), le Conseil  régional de l’Oriental (100.000 DH) et les bienfaiteurs (621.000 DH).
S’agissant de la partie relative à la formation et à l’encouragement des activités génératrices de revenus dans le cadre du projet de requalification urbaine de la région de Bouâmoud, il sera procédé à la réalisation d’un Centre de formation, de production et d’exposition au profit des jeunes avec une enveloppe budgétaire de plus de 2,1 millions de DH. Le montage financier de ce projet se répartit entre l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (2 millions DH) et les bienfaiteurs (135.000 DH). Il sera également procédé à la réalisation et à l’équipement de locaux commerciaux pour les jeunes avec un montant de 1.260.000 DH. L’INDH y contribue à hauteur de 640.000 DH, l’Agence de promotion et de développement économique et social des préfectures et provinces de la région de l’Oriental (500.000 DH) et les bienfaiteurs (120.000 DH). Dans le domaine des infrastructures de base, SM le Roi a lancé les travaux d’équipement de 11 quartiers dans la région de Bouâmoud à travers la réalisation d’un important réseau de voirie et d’assainissement avec un montant de près de 66,4 millions DH. Ce projet, dont la construction s’étale sur les années (2006-2007), est financé par Al Omrane à hauteur de 26,3 millions DH, la Régie communale d’Oujda (13,1 millions DH), l’Agence de l’Oriental (10 millions DH), la commune urbaine d’Oujda (10 millions DH) et ERAC-Oriental avec 7 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *