INDH : les actions royales à Guelmim

SM Le Roi Mohammed VI a donné samedi dernier le coup d’envoi à une série de projets à caractère socio-éducatif à Guelmim.
Le Souverain a inauguré un Centre d’hémodialyse dont les travaux d’achèvement portent sur la construction d’une salle de groupe électrogène, une salle de lavage, une salle de ménage, un atelier et une cuisine. Les équipements concernent, entre autres, la mise en place de cinq nouvelles machines d’hémodialyse pouvant traiter jusqu’à une cinquantaine de patients. Ce Centre facilitera ainsi l’accès aux soins des habitants de la ville du Sud, qui auparavant devaient se déplacer vers Tiznit et Agadir pour se faire soigner. La réalisation de ce projet nécessite une enveloppe qui s’élève à 230.000 dirhams.
En outre, Sa Majesté a procédé à la pose de la première pierre du projet d’extension de la Maison de l’enfant. Au bout de deux ans, cet établissement aura une capacité d’accueil de 80 pensionnaires. Ainsi, de nouveaux locaux verront le jour, tandis que d’autres feront l’objet d’une restructuration. Les anciens locaux seront effectivement réaménagés en espaces commerciaux qui permettront d’améliorer les recettes de la maison. Ce projet d’un coût global de 600 000 dirhams sera supporté à 50% par l’Association de bienfaisance de Guelmim.
Par ailleurs, d’autres conventions ont été conclues, toujours dans le cadre de l’INDH. L’une de ces conventions concerne la construction et l’aménagement des foyers de jeunes filles. Cette opération nécessitera la mobilisation d’une enveloppe globale de 2,9 millions de dirhams.
Le Conseil régional de Guelmim-Es-Semara du sud et la commune de Fask ont supporté respectivement 900 000 et 300 000 dirhams du montant total. Les autres projets portent notamment sur l’équipement d’un espace pour les enfants abandonnés. Il s’agit de fournir l’équipement des salles de cours, d’espaces de jeux, de dortoirs, d’une
cuisine et d’une salle informatique pour un montant de 200.000 dirhams avec une participation de 47 000 dirhams pour le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité. La wilaya de la région et l’Agence du sud y participent respectivement avec 106.000 et 47.000 dirhams. La région a également connu le lancement d’autres projets relatifs au développement des infrastructures sociales. 
Ils concernent la construction de Dar Al Mouwaten, l’aménagement d’un terrain multisport, la réalisation de centres d’éducation et de formation ainsi qu’un espace associatif.
Ils portent également sur la mise en place des Centres sociaux de prestations sanitaires dans les quartiers Lagramez Rahma et Nouader Ellouh. Le coût global pour la réalisation de ces ambitieux projets
est estimé à 9.600.000 dirhams, dont 1.636.000 dirhams seront assurés par l’INDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *