Indh : Une initiative inédite et novatrice au service de la dignité humaine

Indh : Une initiative inédite et novatrice au service de la dignité humaine

L’INDH est venue changer le paradigme de l’action sociale dans le pays, en lui ouvrant un horizon nouveau centré sur le développement des capacités humaines.

Le 18 mai 2005, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). «Nous avons décidé, avec l’aide de Dieu, de Nous y atteler en lançant une nouvelle initiative qui se veut novatrice et ambitieuse, à savoir «l’Initiative nationale pour le développement humain». Cette initiative s’inscrit dans la vision d’ensemble qui constitue la matrice de notre projet sociétal, modèle bâti sur les principes de démocratie politique, d’efficacité économique, de cohésion sociale et de travail, mais aussi sur la possibilité donnée à tout un chacun de s’épanouir en déployant pleinement ses potentialités et ses aptitudes», souligne SM le Roi dans son discours du 18 mai 2005.

L’INDH est venue changer le paradigme de l’action sociale dans le pays, en lui ouvrant un horizon nouveau centré sur le développement des capacités humaines. Se basant sur les expériences passées, elle exprime un volontarisme politique au plus haut niveau de l’Etat de lutter contre les situations sociales injustes. Elle a adopté un changement de méthode avec un meilleur ciblage des territoires et des bénéficiaires et l’intégration socio-temporelle des interventions et des programmes sociaux. Retour sur les étapes marquantes d’une initiative qui a changé le visage du Maroc.


Acte 1 2005-2010 : Un début prometteur

La première phase de l’INDH (2005-2010) s’est fondée sur quatre programmes visant différentes catégories sociales. Il s’agit principalement de la lutte contre la pauvreté en milieu rural, l’exclusion sociale en milieu urbain et la précarité.  Par ailleurs, cette phase a également englobé un programme transversal adressé à des communes non cibles sur la base d’appel à projets. La première phase a ciblé 403 communes, 264 quartiers et 8 catégories prioritaires.

Acte 2 2011-2015 : Libération du potentiel

«Vu les résultats positifs enregistrés par l’INDH en faveur des populations démunies, Nous avons décidé le renforcement de ses actions, surtout les activités génératrices de revenus, ainsi que l’élargissement de ses domaines d’intervention. Ainsi, Nous avons lancé, à cet effet, le cinquième programme destiné à pallier les déficits dans les régions les plus fragiles, qui manquent d’équipements de base. Nous appelons donc le gouvernement à assurer les conditions nécessaires pour la mise en œuvre de ce programme», souligne le Souverain dans son discours du Trône du 30 juillet 2012. Cette deuxième phase (2011-2015) a donné une forte impulsion à l’INDH dans la mesure où l’enveloppe financière qui lui est allouée a été augmentée.

Lors de cette phase, des communes rurales et les quartiers urbains pauvres ont été ciblés, ainsi qu’un million de bénéficiaires dans 3.300 villages appartenant à 22 régions montagneuses et isolées. Dans cette étape, l’INDH a ciblé 702 communes, 532 quartiers, 10 catégories prioritaires et 3.300 douars dans 22 provinces.

Acte 3 2019-2023 : Passage à la vitesse supérieure

«Cher peuple, la question sociale retient toute Mon attention et M’interpelle vivement à la fois en tant que Roi et en tant qu’homme […], J’insiste sur la nécessité de se concentrer sur les mesures d’urgence à mettre en œuvre dans les domaines suivants: […] Lancer la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain, en consolidant ses acquis et en recentrant ses programmes sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes, l’appui aux catégories en situation difficile, et en lançant une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenus et d’emplois», souligne Sa Majesté le Roi dans son discours du Trône du 29 juillet 2018.

La 3ème phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (2019-2023), a été lancée le 19 septembre 2018 sous la présidence de SM le Roi. Elle vient pour consolider les acquis enregistrés au cours des précédentes phases et repose sur quatre programmes axés sur la réduction du déficit en termes d’infrastructures et de services de base dans les zones sous-équipées, l’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’amélioration du revenu et l’intégration économique des jeunes, ainsi que le soutien du développement humain en faveur des générations montantes à travers l’investissement dans le capital humain.

L’INDH en chiffres

En 2018, l’Initiative a dressé son bilan à l’occasion de ses 13 ans d’existence. Ainsi, 43.000 projets et activités ont été mis sur pied jusqu’à 2017 dans le cadre des différents programmes de lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Financement

43 milliards de dirhams d’investissements mobilisés au total dont 28 milliards de dirhams financés par le budget de l’INDH (effet de levier de 53%)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *