Infections intestinales : Louardi s explique

Infections intestinales : Louardi s explique

Le ministère de la santé apporte des précisions dans l’affaire des cas d’infections intestinales détectés dans la province de Tata.

Dans un communiqué publié le 22 novembre, le ministère indique  que «les résultats du laboratoire sont en faveur d’une maladie connue sous le nom de fièvre typhoïde transmise généralement par l’ingestion d’aliments ou d’eau contaminés et contre laquelle il existe un traitement efficace et disponible dans les structures du ministère de la santé».

Toutes les mesures ont été prises pour traiter gratuitement les cas détectés. Un traitement à titre préventif a été administré à l’ensemble des habitants de la localité. L’équipe sanitaire locale a procédé au traitement et à la désinfection des sources d’eau de consommation utilisées par la population de la localité.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *