Insertion des jeunes : L’engagement royal

Insertion des jeunes : L’engagement royal

Mettre en pratique la stratégie que le Souverain a tracée à la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus et préserver la dignité des détenus des établissements pénitentiaires. Tels sont les deux objectifs majeurs ayant été derrière la création du Centre de formation professionnelle, rattaché au Centre de réforme et d’éducation pour mineurs à Salé.
Inauguré lundi par S.M Mohammed VI, ce centre a été réalisé par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, en partenariat avec le ministère de la Justice, le secrétariat d’Etat chargé de la Formation professionnelle et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Ainsi, 240 pensionnaires mineurs profiteront au titre de la première promotion, de formations professionnelles dans diverses filières: informatique, mécanique auto, éléctricité auto, tôlerie-peinture, coiffure, coupe-couture, soudure, menuiserie, ébénisterie, marqueterie, jardinage …Construit sur une superficie de plancher de 2.800 m2, le centre, qui comprend notamment une salle de musique, des salles d’études, une importante bibliothèque et un espace multimédia, a été réalisé pour un coût de 6 millions de dirhams et équipé pour 4,3 millions de dirhams. Son coût de fonctionnement est estimé à près de 2 millions de dirhams par an.
Lors de cette inauguration, il a également été question du projet pilote pour la préparation à la réinsertion et qui est actuellement déployé auprès de 9 établissements pénitentiaires où des projets intégrés sont implantés et portent sur: l’alphabétisation, l’éducation non formelle, l’éducation formelle, les activités socio-culturelles, sportives et religieuses, et surtout sur la formation professionnelle.
A partir de l’année 2005, le projet pilote sera étendu aux établissements pénitentiaires de Fès Bourkaiz, Tanger, Khénifra et Rachidia. Cette extension profitera à plusieurs centaines de détenus. Le projet pilote connaît un ensemble d’accords de partenariat avec plusieurs intervenants qui apportent un soutien important en relation avec l’action à réaliser. Parmi ceux-ci, il convient de citer, les ministères de l’Education nationale, de la Culture et de l’Agriculture, le secrétariat d’Etat chargé de l’Alphabétisation et de l’Education non formelle et le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse. Il bénéficie aussi de l’appui de la coopération internationale pour la valorisation des ressources humaines, la mise en place d’un dispositif de recherche d’emploi et l’implatation d’un curriculum propre à la formation professionnelle dans les établissements pénitentiaires.
A cette occasion, SM le Roi a suivi des explications concernant l’aménagement et l’extension du Centre de formation professionnelle rattaché à la prison civile de Salé ainsi que des données sur les 240 détenus bénéficiaires du programme de formation professionnelle du centre au titre de la saison 2004-2005.
L’inauguration par SM le Roi de ce Centre de Réforme et d’Education atteste une nouvelle fois de la Haute sollicitude et de l’intérêt que le Souverain porte à l’insertion des jeunes en situation difficile dans la vie socio-professionnelle. Elle s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus de Sa Majesté le Roi en vue de répondre aux besoins de cette catégorie de la population.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *