Interdiction de la récolte des coquillages issus de la région de Tétouan-Chefchaouen

Le département de la pêche maritime a décidé d’interdire la récolte et la commercialisation des coquillages issus des zones conchylicoles Oued Negro-M’diq et Cabo Negro-Martil de la région de Tétouan-Chefchaouen, à cause de la présence de biotoxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales. Cette interdiction, décidée sur la base des résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutiques (INRH) au niveau de ces sites, reste, en vigueur jusqu’à épuration totale du milieu, indique mercredi un communiqué de ce département. Le département de la pêche recommande aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels), précisant que les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *