Internat d Al Hoceima : entre puanteur et infiltration d‘eau

Internat d Al Hoceima : entre puanteur et infiltration d‘eau

Décidément, l’état de l’internat de l’Ecole nationale des sciences appliquées de la ville d’Al-Hoceima ne cesse de se dégrader depuis le début de l’année universitaire. Cette fois-ci, l’aile des filles a été fortement endommagée par les eaux des sanitaires. Et sur les deux niveaux ! Résultat des courses, les étudiantes n’ont pas pu dormir tellement les odeurs nauséabondes des toilettes étaient insupportables.

Contactée durant toute la journée par la rédaction d’Aujourd’hui le Maroc, l’administration n’a répondu pas. Il faut dire que l’infiltration des eaux dans les murs a engendré des coupures d’électricité et peut expliquer ces sonneries dans le vide… Pire, aucun directeur n’a été nommé depuis deux ans. Et c’est le président de l’université Hassan 1er d’Oujda qui a la charge d’assurer la gestion de l’école. Le cauchemar des étudiantes résidantes dans l’internat a commencé le 12 novembre quand leurs chambres furent inondées.

Et ce sont elles-mêmes qui ont appelé les services publics pour que l’eau soit évacuée, histoire de sauver leurs affaires. Le déplacement du wali d’Al-Hoceima s’est effectué vers 19 h le jour même… Cela dit aucune solution n’a été encore envisagée. Preuve en est la grève du lendemain. Les étudiants de l’établissement pointent également du doigt l’Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles.                   

Affaire à suivre…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *