Investir au Maroc nouveau

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud Al Fayçal, a souligné la nécessité de renforcer la coopération, la concertation et la coordination entre le Maroc et l’Arabie Saoudite dans tous les domaines, et ce dans l’intérêt de leurs peuples et de la nation arabo-islamique.
Intervenant, samedi à Ryad, à la clôture des travaux de la 8-ème session de la commission mixte maroco-saoudienne, le prince Saoud Al Fayçal s’est félicité des réalisations accomplies sur le plan de la coopération entre les deux pays, ajoutant que les relations économiques entre les deux pays ne sont pas à la hauteur des aspirations de leurs chefs d’Etat respectifs vu les ressources disponibles dans les deux pays et les relations d’amitié et de fraternité qui les unissent. Dans ce contexte, il a appelé les opérateurs économiques des deux pays à faire un grand effort pour stimuler les exportations et prendre des mesures concrètes pour faire face aux obstacles qui entravent la promotion des investissements, soulignant dans ce sens l’importance du rôle du secteur privé dans le renforcement des relations économiques entre les deux pays.
De son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Benaïssa a souligné, la volonté royale «claire et ferme» de promouvoir l’investissement au Maroc.
Lors d’un point de presse à l’issue des travaux de cette session, il a indiqué que S.M. le Roi Mohammed VI veille personnellement à faire de ce secteur un vecteur de développement au Maroc, rappelant les hautes orientations royales visant à abolir tous les obstacles qui entravent l’investissement au «Maroc nouveau».
M. Benaïssa a appelé les hommes d’affaires saoudiens à investir davantage au Maroc et à tirer profit des opportunités offertes dans ce domaine, exprimant la totale disposition du gouvernement marocain à faciliter toutes les procédures pour l’implantation d’investissements saoudiens dans le Royaume. Le ministre les a également appelé à ne pas se limiter à la seule participation aux réunions des commissions mixtes mais à effectuer des visites de chantiers et d’entreprises marocaines pour s’arrêter sur les opportunités diverses qu’offre le marché national.
Dans un communiqué commun publié à l’issue des travaux la huitième session de la commission mixte, tenue les 6 et 7 octobre à Ryad, sous la présidence des ministres des Affaires étrangères, le prince Saoud Al Fayçal et Mohamed Benaïssa, les deux pays ont insisté sur la nécessité d’intensifier les efforts en vue de faciliter l’entrée des produits de chacun d’eux sur le marché de l’autre, réitérant leur engagement à respecter le calendrier de réalisation de la grande zone arabe de libre – échange. Le communiqué commun insiste aussi sur l’importance de la coopération entre les deux royaumes dans les domaines éducatif et scientifique, particulièrement en matière de recherches sur l’eau et l’énergie, mettant l’accent sur la nécessité de conclure un accord de coopération touristique, en vue d’accroître les mouvements de visiteurs dans les deux sens. Les deux parties ont à cet égard invité les opérateurs du secteur de programmer leur réunion en vue d’atteindre cet objectif l’année prochaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *