Investissements : Abdellatif Maâzouz en mission de prospection au Golfe

Une importante délégation d’hommes d’affaires marocains se rendra au Qatar, au Koweït et aux Emirats Arabes Unis, dans le cadre de la mission «Prospectour CCG 2011», organisée du 22 au 30 octobre, pour explorer les opportunités de partenariat économique entre le Maroc et ces trois pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), apprend-on auprès des organisateurs. Organisée par le Centre marocain de promotion des exportations «Maroc-Export», la mission, qui sera conduite par le ministre du commerce extérieur, Abdellatif Maâzouz, comprendra plusieurs hommes d’affaires représentant les secteurs de l’industrie pharmaceutique, de l’agroalimentaire, du textile et cuir, des NTIC et de la finance, ajoute un communiqué de cet organisme. A rappeler qu’en mai dernier, les pays du CCG ont invité le Maroc à adhérer à leur groupement, en vue de développer davantage les relations avec le Royaume. La délégation marocaine se rendra d’abord au Qatar, puis au Koweït et ensuite à Dubaï et Abu Dhabi, précise-t-on, ajoutant que cette mission commerciale répond notamment au souci de diversifier les marchés cibles au même titre que ceux africain, européen, américain ou asiatique. «Prospectour CCG 2011» vise non seulement à renforcer les liens commerciaux entre le Maroc et les pays du Golfe, mais aussi à explorer de nouvelles opportunités de partenariats «win-win». Convaincus par les fruits que peut apporter cette visite, ajoute-t-on auprès de «Maroc Export», plusieurs d’hommes d’affaires marocains ont exprimé leurs intérêts d’y participer. Une quarantaine de dirigeants d’entreprises comme Tria Group, Damandis, Copelit/Fenip, Mutandis, IB Maroc, Sterifil, Valyans, CFGŒ prendront part à cette mission. C’est sur la base d’une étude menée par un cabinet spécialisé qu’il en est ressorti ces secteurs porteurs comme ceux des agrumes, des fruits et légumes frais et congelés, des conserves de poissons, des BTP, du cuir et ouvrages en cuir, des NTIC, de l’industrie pharmaceutique, etc. Pour cette première expérience au Moyen-Orient, «Maroc Export» espère initier des partenariats dans le domaine de l’enseignement notamment.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *