Justice: Le Maroc et la Russie veulent renforcer leur partenariat

Justice: Le Maroc et la Russie veulent renforcer leur partenariat

Le premier président de la Cour de cassation, Mustapha Fares, a souligné, lors d’un entretien samedi à Rabat avec le président de la Cour suprême de la Fédération de Russie, Lebedev Vyatcheslav, la volonté partagée des deux pays de renforcer leur partenariat stratégique dans le domaine de la justice.

 

Mustapha Fares, premier président de la Cour de cassation.
Mustapha Fares, premier président de la Cour de cassation.

M. Fares a mis en exergue lors de cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de l’ouverture de la Cour de cassation sur les Cours suprêmes et les systèmes judiciaires d’autres pays, les importants chantiers de réforme du secteur de la justice au Maroc et les progrès accomplis pour le renforcement de l’indépendance de la justice, soulignant la ferme volonté de renforcer la coopération judiciaire entre le Maroc et la Fédération de Russie.

Un communiqué de la Cour de cassation ajoute que M. Fares a également salué la qualité distinguée des relations maroco-russes, et qui ont connu une nouvelle dynamique après la dernière visite à Moscou de SM le Roi Mohammed VI.

De son côté, le président de la Cour suprême de la Fédération de Russie s’est félicité de la profondeur et de la solidité des relations historiques entre les deux pays, se réjouissant également de l’impact positif de la dernière visite du Souverain en Russie sur tous les domaines de la coopération bilatérale. Il a relevé que le Maroc constitue le plus important partenaire commercial de la Russie en Afrique.

Cet entretien, qui s’est déroulé en présence de l’ambassadeur de Russie à Rabat, a été marqué par la projection d’une diapositive sur l’organisation et les attributions de la Cour de cassation ainsi que sur ses projets de modernisation futurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *