L Intérieur invalide les nouveaux statuts de l Istiqlal

L Intérieur invalide les nouveaux statuts de l Istiqlal

La contestation de la légitimité de Hamid Chabat, secrétaire général de l’istiqlal, semble avoir pris un nouveau tournant. Les recours déposés devant la justice et les innombrables correspondances envoyées au ministère de l’intérieur par les contestataires auraient porté leur fruit, a indiqué à ALM  une source de l’Istiqlal ayant souhaité garder l’anonymat.  Selon cette dernière: «Le ministère de l’intérieur aurait refusé le nouveau statut du parti de l’Istiqlal ainsi que la liste des membres du nouveau comité exécutif, sous prétexte que ces derniers ne sont pas conformes à la loi organique relative aux partis politiques et aux dispositions de la nouvelle Constitution». Cette information viendrait ainsi conforter le courant des sympathisants de Abdelouahed El Fassi qui, à l’initiative de Hamdoune Hassani et Anas Bensouda, pointait du doigt les atteintes et autres manquements qui auraient émaillé l’élection de Hamid Chabat à la tête de l’Istiqlal ainsi que les 26 nouveaux membres du comité exécutif du parti. Par ailleurs, la nouvelle a vite été démentie par l’autre camp.
Contacté par ALM, Nordine Moudiane, membre du comité exécutif et chef du groupe parlementaire à la première Chambre, a déclaré que cette information est dénuée de tout fondement. Pour sa part, Me Nouâmane Seddiq, avocat au barreau de Casablanca, a déclaré que «le refus du ministère du nouveau statut du parti de l’Istiqlal ainsi que la liste des membres du nouveau comité exécutif signifierait que la nouvelle direction  n’a aucune légitimité  juridiquement parlant».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *