L Istiqlal accuse le gouvernement de « détournement »

L Istiqlal accuse le gouvernement de « détournement »

L’Istiqlal a décidé de monter d’un cran dans son opposition au gouvernement. Après la marche organisée dimanche dernier, voilà que le parti revient à la charge avec un communiqué incendiaire de son comité exécutif. Un communiqué qui comporte de graves accusations contre le gouvernement mené par le PJD.

L’Exécutif est accusé, entre autres, par les Istiqlaliens de «détourner les recettes des impôts sur les voitures ainsi que les fonds de solidarité». Dans le même document, l’Istiqlal explique que le gouvernement «inclut les recettes fiscales sur les voitures de luxe dans le budget général». Il s’agit là de graves accusations qui risquent de faire couler beaucoup d’encre.

«Les impôts sur les voitures étaient initialement prévus par la loi de finances 2013 pour récupérer les subventions qui profitent aux familles des classes aisées mais les recettes sont inclues dans le budget général par le gouvernement qui préfère se lamenter sur la hausse des charges de la compensation», lit-on dans le communiqué.

Ce n’est pas tout. Le parti de la balance a demandé l’arrêt immédiat d’un spot de télévision commandé par le gouvernement pour accompagner la mise en œuvre de l’indexation. «Le spot en question crée un amalgame dans lequel l’Etat est considéré comme un synonyme du gouvernement».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *