La BERD table sur un taux de croissance de 5% pour le Maroc en 2013

La BERD table sur un taux de croissance de 5% pour le Maroc en 2013

La Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) table sur une croissance économique de 5% pour le Maroc en 2013, soit le taux le plus élevé des quatre pays de la région méridionale et orientale du bassin méditerranéen, ayant obtenu récemment le statut de «pays bénéficiaires potentiels» de la banque.

Le Maroc a été retenu comme pays potentiel d’opérations de la BERD, avec l’Egypte, la Jordanie et la Tunisie, dans le cadre de l’élargissement du mandat de la banque à la région méridionale et orientale du bassin méditerranéen (SEMED). Selon des statistiques rendues publiques lors des réunions annuelles de la BERD, qui se sont tenues les 10 et 11 mai à Istanbul, le Maroc arrive en tête avec un taux de croissance économique de 5%, suivi par la Tunisie (3,8%), la Jordanie (3%) et l’Egypte (2%).

Dans la loi de Finances 2013, le gouvernement table sur une croissance économique de 4,5%, un taux qui devrait être révisé à la hausse suite à la bonne campagne agricole enregistrée cette année, pour avoisiner les 5%, a déclaré à MAP-Istanbul le ministre de l’économie et des finances, Nizar Baraka, qui représente le Maroc aux travaux de l’Assemblée annuelle du conseil des gouverneurs de la BERD.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *