La Commune de Casablanca s apprête à verser 28 MDH aux employés des parcs d attraction

La Commune urbaine de Casablanca travaille activement pour accélérer le dénouement du dossier du personnel des parcs d’attraction. Comme l’annonçait en avant-première ALM dans son édition du 3 avril 2012, le montant nécessaire à l’indemnisation des 216 employés des quatre parcs (Sindibad, Yasmina, Aïn Sebaâ et Ifriquia) était estimé à 30 millions DH. Un accord avait été finalement trouvé en mars dernier avec les syndicats, en l’occurrence la CDT et l’UMT. Depuis quelques jours un groupement d’avocats conseils et de juristes mandatés par la commune travaillent sur les formalités administratives et juridiques de l’opération. En concertation avec les salariés et leurs représentants, les montants définitifs des indemnités ont été arrêtés. La facture se montera finalement à 28,4 millions DH dont 17 millions au titre des dommages et intérêts, 10,2 millions pour les indemnités de licenciement et 1,2 million pour les préavis. Les employés concernés ont été approchés pour procéder à la démission qu’ils doivent remettre entre les mains d’avocats dans les jours qui viennent. Cela dit, dans le protocole d’accord signé avec les avocats, la commune a souhaité bénéficier d’un délai de grâce pour pouvoir mobiliser les fonds nécessaires à l’opération.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *