octobre 22, 2017

La couche d’ozone « en voie de reconstitution », selon l’ONU

La couche d’ozone « en voie de reconstitution », selon l’ONU

La reconstitution d'ici à quelques décennies de la couche d'ozone protégeant la Terre "est en bonne voie", grâce à l'action internationale concertée contre les substances qui l’appauvrissent. C’est ce qu'indique un rapport de l'ONU rendu public mercredi. 

Ce rapport élaboré par 300 scientifiques à l'intention des décideurs a été publié par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et l'Organisation météorologique mondiale (OMM).



"Sans le protocole de Montréal et les accords connexes, les niveaux atmosphériques de substances appauvrissant l'ozone auraient pu décupler d'ici à 2050", soulignent les auteurs de cette étude, la première évaluation complète du genre en quatre ans. 

Selon le PNUE, le Protocole aura permis d'empêcher 2 millions de cas de cancer de la peau chaque année d'ici à 2030, d'éviter des dommages aux yeux et aux systèmes immunitaires humains et de protéger les espèces sauvages et l'agriculture.



L'élimination progressive des substances appauvrissant l'ozone a eu des retombées positives pour le climat mondial car beaucoup de ces substances sont également de puissants gaz à effet de serre. 

Toutefois, les scientifiques mettent en garde contre l'augmentation rapide de certains produits de remplacement, eux aussi de puissants gaz à effet de serre, qui risquent de réduire à néant les acquis obtenus. 



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *