La cour d’appel rejette la requête de mise en liberté de l’ancien DG de l’ONDA

La cour d’appel rejette la requête de mise en liberté de l’ancien DG de l’ONDA

La cour d’appel de Casablanca a rejeté, mardi, la requête de mise en liberté provisoire de l’ancien directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA), Abdelhanine Benallou.

Elle aussi décidé de rejeter les demandes similaires présentées la précédente séance par les avocats de la défense pour les deux autres prévenus poursuivis en état d’arrestation à savoir le directeur de cabinet de M.Benallou et le directeur financier en charge des marchés.

La cour devra continuer, jeudi, l’examen de cette affaire par l’audition des autres mis en cause poursuivis en état de liberté. Elle avait interrogé, jeudi dernier, quatre des fonctionnaires de l’office en l’occurrence les directeurs des achats, du pôle exploitation, et de la stratégie, planification et développement durable ainsi que le responsable de la section de recrutement notamment sur les missions, les marchés conclus et les recrutements opérés.

Onze personnes sont poursuivies, chacun en ce qui le concerne, dans cette affaire pour des chefs d’accusation relatifs notamment à la dilapidation de deniers publics, à la participation, au faux et à l’usage de faux.

Un rapport de la Cour des Comptes avait révélé des malversations au sein de l’Office à l’époque où M. Benallou assurait sa direction générale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *