La détenue Salima Ziani n’a jamais entamé de grève de faim

La détenue Salima Ziani n’a jamais entamé de grève de faim

La délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a démenti les allégations de l’avocate Naïma El Guellaf, selon lesquelles la détenue Salima Ziani, incarcérée sur fond des événements d’Al-Hoceima, a entamé une grève de faim.


Selon des éclaircissements présentés par la direction régionale de Casablanca-Settat, «la détenue en question n’a, depuis son incarcération, entamé aucune grève de faim, et continue toujours de prendre ses repas d’une manière régulière», souligne la DGAPR dans un communiqué. «Les autres détenus n’ont entamé aucune grève de faim, et ont pris leur repas hier (mercredi) en présence de certains membres de leurs familles», a ajouté la même source.
«Il s’avère clair, donc, que ces allégations, qui sont de nature incendiaire, visent à servir des agendas ne relevant pas de la mission de défense de cette avocate».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *