La Fondation Tanger-Med promeut la culture de l’excellence et du mérite

La Fondation Tanger-Med promeut la culture de l’excellence et du mérite

La Fondation Tanger-Med poursuit son soutien à l’éducation et à l’enseignement dans la région Tanger-Tétouan.

Elle vient, en partenariat avec ses partenaires, particulièrement l’Académie régionale de l’éducation et de la formation et les associations des parents d’élèves, de lancer le prix pour l’excellence «Tanger-Med» afin de récompenser les dix meilleurs bacheliers au titre de l’année scolaire 2013-2014.

Selon les responsables de l’Agence Spéciale Tanger-Med (TMSA), opérateur public en charge de l’aménagement et la gestion du nouveau complexe portuaire, ce projet permettra de promouvoir la culture de l’excellence et du mérite, tout en poursuivant le soutien de la Fondation à la scolarité des jeunes jusqu’aux études universitaires.

Et ce, pour les mettre en phase avec le développement économique de la région. «Nous envisageons, à travers ce genre d’actions, d’appuyer la scolarité des jeunes, les élites de demain, avec lesquels le Maroc continuera sa montée vers le haut», affirme Fouad Brini, président du conseil de surveillance de TMSA, lors de la cérémonie de remise des prix organisée, jeudi 18 septembre, pour récompenser les dix bacheliers méritants.

Soulignons que les deux meilleures moyennes de 18,65 et 18,62 ont été obtenues respectivement par Yasmina Elbouhali (Sciences physiques) et Soufiane Charroud (Sciences mathématiques), tous les deux inscrits à la délégation préfectorale du ministère de l’éducation nationale de Tanger-Asilah. Les huit autres bacheliers primés sont répartis sur trois délégations, notamment celles de Fahs-Anjra (quatre élèves), de M’diq-Fnideq (deux élèves) et de Tétouan (deux élèves). «La majorité d’entre eux a été admise à la Faculté de médecine et de pharmacie et aux classes préparatoires aux grandes écoles», selon les initiateurs de ce prix.

Créée en mai 2007, la Fondation Tanger-Med a pour ambition de répondre à la volonté de TMSA d’inscrire, le développement du complexe portuaire et de ses plates-formes dans une démarche de développement durable en recherchant constamment un équilibre entre les aspects économiques, sociaux et environnementaux, poursuit la même source.

Intervenant à cette occasion, le délégué provincial de l’éducation nationale de Fahs-Anjra, Mohamed Berkane, a indiqué que pour appuyer la scolarité des élèves dans cette province, la Fondation s’est lancée, en partenariat avec ses partenaires, dans la réalisation de plusieurs projets, dont la réhabilitation d’un nombre important d’établissements scolaires. Elle est aussi à l’origine de «la construction du lycée technique pilote à Ksar Sghir et qui est prévu d’être opérationnel pendant la prochaine rentrée scolaire 2015-2016.

Ce projet prévoit de former des élèves en logistique et les métiers d’automobile pour travailler au complexe Tanger-Med ou l’usine de Renault», a souligné M. Berkane.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *