La pêche marocaine a le vent en poupe

La pêche marocaine a le vent en poupe

Les débarquements des produits de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à environ 3,21 milliards de dirhams à fin juillet 2013, soit 641.621 tonnes, affichant ainsi une progression de 14% en termes de poids et de 8% en valeur, par rapport à la même période de 2012, a indiqué l’Office national des pêches (ONP).

Les débarquements des poissons pélagiques ont atteint plus de 1,39 milliard de dirhams à fin juillet 2013, contre plus de 1,02 milliard de dirhams une année auparavant, soit une hausse de 37% en valeur et de 14% en poids, explique l’ONP dans ses dernières statistiques sur la pêche côtière et artisanale au Maroc, pour la période janvier-juillet 2013.

Cette progression résulte de la hausse de la valeur des débarquements des sardines, d’espadon, du maquereau, du sabre, du chinchard et du thon respectivement de 32, 249, 100, de 74, 19 et de 35%, ainsi que de leur poids de 9, 132, 78, 126, 25 et de 26%. En revanche, la valeur de la bonite sarda et des anchois a régressé respectivement de 56 et de 28%, alors que leur poids a baissé de 68 et de 49%. Pour leur part, les débarquements des céphalopodes ont augmenté de 51% en poids et ont reculé de 17% en valeur, alors que les crustacés ont reculé de 17% en termes de poids et progressé de 4% en valeur.

La valeur du poisson blanc a, pour sa part, augmenté de 3%, alors que son poids a reculé de 5%, atteignant un montant de 786,69 millions de dirhams à fin juillet 2013 contre plus de 762,83 millions de dirhams durant la même période de l’année précédente. Ainsi, les algues ont marqué la plus forte hausse de 121% en termes de poids et de 75% en valeur, soit environ 19,61 millions de dirhams durant les sept premiers mois de 2013 contre plus de 11,21 millions de dirhams observée à fin juillet 2012.

Au niveau des ports, les entrées portuaires méditerranéennes ont augmenté de 42% en termes de poids et de 19% en termes de valeur à fin juillet dernier par rapport à la même période de l’année précédente, soit un volume de plus de 236,2 millions de dirhams contre environ 197,67 millions de dirhams. Les débarquements de la pêche côtière et artisanale de l’Atlantique ont augmenté de 14% en termes de poids et de 7% en valeur, soit plus de 2,97 milliards de dirhams à fin juillet dernier contre plus de 2,77 milliards de dirhams une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *