La présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement en visite au Maroc

Mme Helen Clark, administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement (GNUD) et sous-secrétaire générale de l’ONU, effectuera une visite officielle au Maroc du 28 mars au 1er avril.
Cette visite s’inscrit dans le cadre de la consolidation du partenariat entre les Nations Unies au Maroc et le gouvernement marocain, d’une part et entre le PNUD et le gouvernement du Maroc d’autre part, indique un communiqué du PNUD parvenu lundi à la MAP. Au cours de cette visite, Mme Clark tiendra des réunions avec des membres du gouvernement pour discuter de l’accompagnement des Nations Unies et du PNUD aux efforts nationaux de transformation pour accélérer l’atteinte d’un développement humain durable au Maroc et dans la région des Etats arabes, un développement fondé sur la démocratie, la transparence, l’équité et l’inclusion, précise le communiqué.
Les discussions porteront en particulier sur la mise en œuvre du Plan cadre de coopération des Nations Unies au Maroc (2012-2016), réponse conjointe et coordonnée des Nations unies aux priorités nationales de développement .
Helen Clark présidera, par ailleurs, la réunion régionale des coordonnateurs résidents des Nations Unies/représentants résidents du PNUD pour les Etats arabes à laquelle participeront également les directeurs régionaux des Agences membres du GNUD, souligne le communiqué.
Cette réunion interne regroupe les officiels de l’ONU de toute la région pour débattre des moyens à mobiliser et des actions à initier pour accompagner au mieux l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement dans les pays de la région.
L’inclusion sociale et économique, y compris celle des jeunes, la décentralisation et gouvernance démocratique, la préservation de l’environnement et l’équité des genres constituent autant de thèmes prioritaires de discussion et de débat pour faire progresser un agenda pour le développement à même de répondre aux défis de la région des Etats arabes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *