La ruralité célébrée à Tafraout et Ammeln

La ville de Tafraout et la commune d’Ammeln (province de Tiznit) s’apprêtent à accueillir la 8ème édition du festival Tifawine (Lumières) qui aura lieu du 15 au 18 août, sous le signe «Plaider pour une ruralité plus attractive».

Cette édition comporte plusieurs activités artistiques allant de spectacles dans les espaces publics animés par des troupes folkloriques, à des soirées musicales en présence d’illustres artistes, en passant par une série d’actions économiques, sociales et culturelles, indique-t-on auprès des organisateurs.

L’Association festival Tifawine, initiatrice de cette rencontre, précise que le «village du festival» accueillera des objets et équipements agricoles liés à la production et à l’extraction de l’huile d’argan où plus de 33 exposants (coopératives féminines, entreprises privées et groupements d’intérêt économique) auront la possibilité de faire valoir leurs produits et d’échanger leurs expériences en la matière.

Cette édition sera aussi marquée par l’organisation des 4èmes olympiades nationales de Tifinagh, un concours de dictée lancé localement qui a pris, depuis 2010, une dimension nationale à la faveur d’un partenariat
avec l’Ircam, l’Académie régionale éducation-formation du Souss-Massa-Drâa et le ministère de l’éducation nationale.

Côté social, les organisateurs comptent lancer la 5ème édition du mariage collectif visant à encourager les jeunes de Tafraout à fonder leurs familles, sachant que près d’une centaine de jeunes ont bénéficié jusqu’ici de cette initiative, outre des actions de soutien financier aux élèves méritants de Tafraout et des étudiants des écoles traditionnelles de Tiznit pour leur permettre de poursuivre leurs études.

Dans la rubrique hommage, le festival prévoit la remise du «Prix Ouchagour pour la presse» au meilleur travail journalistique sur Tafraout, en plus d’un hommage à Moulay Ali Chouhad, un des fondateurs du groupe «Archach» ayant grandement contribué au rayonnement de la chanson amazighe, ainsi qu’au poète amazigh Mohamed Hanafi, le parolier par excellence du légendaire groupe Izanzaren.

Les soirées musicales seront, elles, animées par une constellation d’artistes de diverses sensibilités, dont Cheb Bilal, Najat Aâtabou et les stars amazighes Fatima Tachtoukt, Omar Boutamzoughte, Lahcen Bizengad, Aârab Atigui et d’autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *