La stratégie de financement du Crédit Agricole à la loupe

La stratégie de financement du Crédit Agricole à la loupe

Le conseil de surveillance du Crédit Agricole du Maroc, réuni mercredi à Rabat sous la présidence du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, a examiné la stratégie du groupe en matière de financement de l’agriculture. «La réunion vise à discuter de la stratégie du Crédit Agricole en matière de financement de l’agriculture et d’accompagnement du monde rural», a indiqué à la presse Mohammed Ayyadi, membre du directoire du groupe. «Le Crédit Agricole avait participé au financement du Plan Maroc vert à hauteur de 20 MMDH, que nous avons totalement épuisés», a rappelé M. Ayyadi, soulignant que le groupe est «disposé à ajouter une autre enveloppe dans le même ordre pour financer l’activité agricole, le petit agriculteur notamment». Le conseil de surveillance s’est tenu en présence du ministre d’Etat, Abdellah Baha, du ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, du ministre délégué chargé du Budget, Idriss Azami al Idrissi, et du président du directoire du Crédit Agricole du Maroc (cam), Tariq Sijilmassi, ainsi que d’autres responsables. Le CAM avait réalisé en 2011 un résultat net de 412 MDH et un produit net bancaire de 2,46 MMDH. Ses capitaux propres s’élevaient à 4,8 MMDH et ces fonds devraient être portés à 7 MMDH à la fin de l’année 2011 grâce à une augmentation de capital de 900 MDH et à une opération d’émission d’emprunts subordonnés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *