La Syrie a un nouvel exécutif

Selon la liste diffusée par l’agence officielle syrienne SANA, les principaux portefeuilles du nouveau gouvernement restent attribués à leurs anciens locataires, à l’image des affaires étrangères et de la défense. Le nouvel exécutif, établi jeudi dernier par publication du décret du président Bachar Al-Assad maintient en effet le général Moustapha Tlass à son poste de vice-premier ministre et de ministre de la défense, tandis que Farouk Al-Chareh conserve le ministère des affaires étrangères qu’il dirige depuis 1984. Il est aussi nommé nouveau vice-premier ministre. Si le ministère de l’Intérieur a été confié au général Ali Hammoud, qui dirigeait auparavant les renseignements généraux, celui de l’Information reste sous la gestion de Adnane Omrane. Le changement concerne d’ailleurs surtout les portefeuilles à caractère économique: le ministère de l’Economie et du commerce extérieur a été confié à Ghassan Rifai, un économiste qui travaillait à la Banque Mondiale, et celui des finances à un autre expert en économie, Mohammad Al-Atrache. Il s’agit du premier changement sur les deux dossiers depuis plus de 15 ans. Cette refonte de l’exécutif fait suite à la démission du gouvernement dirigé par M. Miro signifiée lundi au président Assad.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *