La vente aux enchères d’un squelette de plésiosaure marin crée la polémique

La vente aux enchères d’un squelette de plésiosaure marin crée la polémique

L’Association pour la protection du patrimoine géologique du Maroc (APPGM) dénonce la vente aux enchères en France d’un   trésor patrimonial unique. Il s’agit d’un squelette d’un plésiosaure marin vieux de 66 millions d’années nommé Zarafasaura Oceanis provenant du bassin des phosphates de Khouribga.

La vente en question aura lieu à l’hôtel Drouot à Paris le 7 mars prochain. Selon un article du journal français le Figaro en date du 23 janvier 2017, ce fossile exceptionnel est estimé à environ 450.000 euros. L’association a adressé le 17 février une lettre au directeur de la Géologie dans l’objectif de savoir si ce spécimen a été autorisé à l’export. Dans le cas contraire, elle demande au directeur d’intervenir auprès des organisateurs de cette vente pour la restitution du plésiosaure à son pays d’origine, à savoir le Maroc. Depuis plus de 15 ans, l’association revendique une réglementation destinée à protéger le patrimoine géologique marocain.

Celle-ci relève qu’en l’absence de textes réglementaires, ce patrimoine connaît une dégradation systématique et continue. En concertation avec la direction de la Géologie, un décret pour la protection du patrimoine géologique national devrait voir le jour dans les prochains mois. Rappelons que le patrimoine géologique marocain (fossiles, minéraux, météorites) est reconnu mondialement par sa richesse et sa diversité.».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *