La zone franche de Tanger, meilleure zone portuaire du monde en 2012

La zone franche de Tanger, meilleure zone portuaire du monde en 2012

La zone franche de Tanger a été classée sixième meilleure zone de l’avenir pour l’année 2012-13, selon le classement mondial publié par le prestigieux FDI (Foreign direct Investment) magazine, relevant du Groupe Financial Times, dans son dernier numéro.
Le classement est mené par la zone franche de l’aéroport de Dubaï, suivie du Dubaï Financial Center, de la zone de Shanghai Waigaoqiao, de la zone malaisienne d’Iskandar et de la zone émiratie de Dubiotech. Par ailleurs, la zone de Tanger vient en première position du classement des meilleures zones franches portuaires, devançant la zone franche Ventspils de Lettonie. La zone marocaine est également classée deuxième meilleure zone aéroportuaire, talonnant la zone franche de Dubaï (première) et devançant Clark Freeport Zone (Philippines) et le Freeport des Iles Maurice.
Il s’agit d’une nouvelle consécration internationale pour les réalisations économiques du Maroc, en particulier le projet structurant du Port Tanger Med qui s’impose désormais comme l’une des plus importantes infrastructures portuaires sur l’échiquier international. Créée en 1999, la zone franche de Tanger est le plus important pôle d’activités de la région abritant près de 500 entreprises créées par des investissements étrangers en provenance de l’Union européenne, des Etats-Unis et du Moyen-Orient.
Gérée par la société TFZ, qui fait partie du groupe TMSA, la zone de Tanger offre des avantages fiscaux très attractifs et bénéficie d’une situation géographique très favorable. Outre ses avantages avérés en matière d’infrastructure, d’attractivité et d’accessibilité, la zone franche de Tanger est confortée par le climat de stabilité politique et économique qui caractérise le Maroc, a dit John Worthington, de la compagnie IBT Partners, membre du jury de FDI Magazine, soulignant que ces avantages font de la zone franche de Tanger «une destination hautement prisée». «Il est important de rappeler que la zone franche de Tanger a réalisé une augmentation impressionnante de l’ordre de 20.000 postes d’emploi créés durant les dernières années», a-t-il dit. Le classement de FDI Magazine se base sur plusieurs critères dont la taille des zones franches, le nombre de postes d’emploi générés, le nombre de compagnies installées, les incitations offertes, les infrastructures portuaires et aéroportuaires, l’accessibilité, l’efficacité du réseau du transport, l’attractivité et les stratégies mises en place pour drainer de nouvelles compagnies.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *