Laâyoune : Le 2ème sommet maghrébin des jeunes leaders clôt ses travaux

Laâyoune : Le 2ème sommet maghrébin des jeunes leaders clôt ses travaux

Il s’est tenu sous le thème «La jeunesse maghrébine, une force pour l’Afrique»

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, a abrité du 20 au 25 décembre le 2ème sommet maghrébin des jeunes leaders en présence de représentants du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de la Mauritanie et de la Libye, outre la Palestine en tant qu’invitée d’honneur du sommet.

Organisé à l’initiative de l’Union de la jeunesse de Sakia Al Hamra-Oued Eddahab sous le Haut patronage de SM le Roi, cet évènement qui s’est tenu sous le thème «La jeunesse maghrébine, une force pour l’Afrique», et qui a donné aux jeunes leaders issus des pays du Maghreb l’occasion de débattre de sujets d’actualité et des défis auxquels fait face l’Union du Maghreb Arabe ainsi que le continent africain à tous les niveaux, a constitué une plate-forme idéale de concertation, de communication et d’échange d’expériences entre ces jeunes maghrébins.

Cette rencontre, tenue en présence de secrétaires généraux des jeunesses partisanes marocaines, s’est caractérisée par un dialogue constructif et fructueux autour des questions diverses et importantes, consacrant ainsi les liens de fraternité, de communion et de coopération entre les participants. D’après les organisateurs, ce sommet a offert une opportunité de rencontres, d’échanges et de développement d’idées novatrices à même d’impulser une dynamique féconde entre les jeunes maghrébins en faveur du développement durable et de la consolidation de l’unité maghrébine. Le programme de cette édition comprend des séminaires sur «La plaidoirie sur l’Union maghrébine», «Plaidoirie sur l’environnement dans l’espace maghrébin», «L’intégration maghrébine, une force pour l’Afrique» et «Les politiques publiques destinées aux jeunes». Au menu également des soirées de lecture de poésie, des activités sportives, le lancement du site électronique du sommet, outre des visites à divers chantiers et projets de développement dans la ville de Laâyoune  pour s’arrêter sur la dynamique de développement soutenu que connaît cette région du Royaume. Une convention de partenariat a été  également signée entre le ministère chargé des relations avec le parlement et la société civile et l’Union de la jeunesse de Sakia Al Hamra-Oued Eddahab.

La clôture du sommet a été marquée par la cérémonie de désignation «des ambassadeurs du sommet», la lecture des recommandations formulées par les participants, la signature de la charte du sommet, et l’inauguration d’un mémorial dédié à cet évènement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *