Laâyoune s’ouvre au monde: Elle vient de renouveler son jumelage avec la ville italienne de Sorrente

Laâyoune s’ouvre au monde: Elle vient de renouveler son jumelage avec la ville italienne de Sorrente

Ce jumelage est le résultat d’une prise de conscience des deux pays quant à l’importance d’encourager l’échange d’expertises et d’expériences dans le domaine de la gestion locale et du développement économique, social et culturel.

L’acte de jumelage entre les municipalités de Laâyoune et la ville italienne de Sorrente a été renouvelé, vendredi 24 février à Laâyoune, dans le cadre de la visite de la délégation de cette municipalité italienne à Laâyoune.

Cet acte de jumelage vise à nouer des relations mutuelles pérennes basées sur l’amitié et la coopération dans le domaine social, culturel, économique, touristique, commercial et scientifique, à travers des programmes d’action constructifs.

Signé dans les deux versions, arabe et italienne, au siège du conseil municipal de Laâyoune, ce jumelage vise également à renforcer la communication entre ces deux villes, en vue de diffuser les valeurs de paix et d’amitié, renforcer l’entente et le dialogue scientifique musulmano-chrétien et consacrer le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée.

Le renouvellement de cet acte de jumelage intervient en considération des relations d’amitié et d’entente qui unissent le Royaume du Maroc et l’Italie et en consécration de la volonté des deux pays de renforcer le dialogue et la solidarité entre les institutions et les collectivités locales des deux pays, selon le document. Il est également le résultat d’une prise de conscience des deux pays quant à l’importance d’encourager l’échange d’expertises et d’expériences dans le domaine de la gestion locale et du développement économique, social et culturel, en plus de la volonté exprimée par les maires des deux villes d’établir des relations durables entre les deux villes.

Lors de ce séjour à Laâyoune, les membres de la délégation italienne ont tenu une réunion élargie avec les élus et les membres du tissu associatif, au cours de laquelle ces derniers ont donné un aperçu sur la ville et ses potentialités économiques et sociales, ainsi que les opportunités qu’elle offre pour l’investissement. Les élus de Laâyoune ont insisté sur le fait que l’autonomie, dans le cadre de la souveraineté marocaine, reste la seule issue bénéfique aux populations sahraouies.

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, cherche, à travers cet accord de jumelage, à s’ouvrir sur les autres villes du monde. Le but étant d’asseoir les bases d’une coopération riche et multiple, de manière à contribuer à la dynamique de développement local, et répondre aux aspirations des habitants locaux.

Ce jumelage est le fruit des efforts déployés par les autorités locales, les élus et l’ensemble des acteurs locaux pour consolider l’ouverture de la ville sur son environnement extérieur et renforcer les échanges avec d’autres villes pour drainer les investissements étrangers et offrir au monde l’image d’une ville paisible pleine d’atouts touristiques à exploiter.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *