Laenser souligne la conviction du MP en la nécessité d’une polarisation des formations politiques

Laenser souligne la conviction du MP en la nécessité
d’une polarisation des formations politiques

Le projet de société du Mouvement populaire (MP) est fondé sur la consécration de la démocratie, l’édification de l’Etat de droit et des institutions et la mise en œuvre optimale de la nouvelle Constitution, a affirmé Mohand Laenser, secrétaire général du parti. Mohand Laenser a expliqué, dans un entretien à la MAP, que le programme du Mouvement populaire, qui est le même que celui de la Coalition pour la démocratie, qui regroupe huit partis, a évité de verser dans les généralités, en se fixant une vingtaine d’engagements réalisables durant les cinq années à venir, a-t-il dit. «Nous avons veillé à ce que le programme soit précis et qu’on puisse en rendre compte conformément à l’esprit de la nouvelle Constitution», a-t-il ajouté, précisant que ceci n’empêche pas que le Mouvement populaire mette l’accent sur une particularité qui le distingue dans le programme commun des Huit en ce qui concerne le développement du monde rural et de l’atténuation des disparités entre les milieux urbain et rural en matière d’habitat, de santé et de tourisme. Concernant les alliances, M. Laenser a souligné la forte conviction de son parti en la nécessité d’une polarisation des formations politiques. L’adhésion du Mouvement populaire à cette coalition (le G-8) vient de la conviction du parti que l’étape prochaine est celle de l’application de la Constitution et que cette phase requiert la polarisation des formations politiques sur «la base de la satisfaction des revendications de la rue pour la dignité, les libertés, la démocratie et les questions sociales que sont l’enseignement, l’emploi, la santé et l’habitat», a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *